Paris Match Belgique

Gillette acclamée pour sa nouvelle pub audacieuse sur la transidentité

gillette

Capture d'écran. | © Gillette

Société

Dans son nouveau spot publicitaire, Gillette filme un père qui transmet à son fils transgenre l’art du rasage.

 

Brillant. Profond. Puissant. « Bravo Gillette ! », s’exclame-t-on depuis la sortie du dernier spot publicitaire de la marque américaine. Quatre mois après avoir fait mouche avec son clip dénonçant la masculinité toxique, Gillette marque encore des points auprès de l’opinion publique.

Dans une vidéo diffusée la semaine dernière, la société spécialisée dans les produits d’hygiène a donné la parole à Samson Brown, un jeune garçon transgenre qui, aux côtés de son père, évoque sa transition. « En grandissant, je me suis toujours demandé quel genre d’homme je voulais devenir et encore aujourd’hui je me pose la question », lance le jeune Canadien originaire de Toronto. « J’ai toujours su que j’étais différent. Mais je ne savais pas qu’il existait un terme pour définir ce que j’étais », poursuit-il.

« Se raser c’est avoir confiance en soi »

Dans la salle de bain, le bas du visage recouvert de mousse à raser, Samson applique les conseils de son père qui l’accompagne et l’encourage dans cette nouvelle étape. « Je suis heureux de pouvoir enfin me raser », déclare-t-il. « Ce n’est pas juste moi qui fait ma transition, ce sont aussi tous ceux autour de moi qui font leur transition. »

Bravo, Gillette

Publié sur Facebook, le spot n’a pas laissé la toile indifférente. Visionnée plus de 720 000 fois, la vidéo intitulée « First Shave, The Story of Samson » (« Premier rasage, l’histoire de Samson ») a été partagée près de 6 000 fois et récolté plus de 7 000 likes. Parmi les centaines de commentaires, celui de Samson Brown : « Merci beaucoup Gillette de m’avoir permis de partager avec mon père un moment aussi important dans la vie d’un homme », écrit-il. « Merci pour ton courage et ta confiance en partageant ton parcours pour devenir la meilleure version de toi-même », lui a répondu la marque qui a dernièrement remplacé son slogan « The best a man can get » (« Le mieux qu’un homme puisse avoir ») par « The best a man can be » (« Le meilleur qu’un homme puisse être »). Certains ont d’ailleurs salué la « direction » prise par la marque depuis ces derniers mois.

Traduction : « Brillante nouvelle publicité Gillette qui montre un père qui apprend à son fils transgenre comment se raser pour la première fois. »

Traduction : « C’est le genre de représentation que les personnes transgenres ont besoin et méritent. Aussi un bel exemple de masculinité positive. Bien joué Gillette. »

Traduction : « En tant qu’homme noir et transgenre qui travaille dans la publicité, c’est… parfait. Le genre de travail que je rêve de réaliser. »

Hypocrisie ridicule

Si pour Gillette, ce nouveau spot publicitaire – diffusé lors du festival de cinéma LGBT de Toronto prévu jusqu’au 2 juin prochain – ne vise qu’à transmettre un nouveau message fort tout en mettant en lumière la communauté LGBT+, certains ne peuvent pas s’empêcher d’y voir un fond d’hypocrisie dissimulée par la volonté de créer le buzz. Glissées parmi les commentaires encenseurs, plusieurs critiques reprochent à la société d’aller un peu trop loin, au point de devenir « ridicule ». Un internaute a notamment souligné le fait que le groupe Procter & Gamble avait choisi le témoignage d’un jeune noir, alors que « pour toutes les autres questions qui concernent les Noirs, elles sont complètement ignorées par les entreprises et les médias nationaux ». Si la vidéo divise encore sur plusieurs questions, elle garde le mérite d’interpeller les consciences sur la transidentité et de donner l’exemple à d’autres marques d’évoquer l’inclusion de toutes et tous.

CIM Internet