Paris Match Belgique

Une intelligence artificielle pour bloquer les « dick pics »

bumble dick pick

Image d'illustration. | © Charles 🇵🇭 / Unsplash

Société

L’application de rencontres Bumble a mis au point une intelligence artificielle pour détecter les images graveleuses et malvenues.

Si vous êtes une femme et que vous êtes présente sur les réseaux sociaux ou les applications de rencontre, vous avez probablement déjà été victime de « dick pics » (littéralement, « photo de pénis »). Aussi appelé « cyberflashing », cette pratique masculine consiste à envoyer des photos de sa propre anatomie, parfois à des illustres inconnues. Selon une étude, près de la moitié des femmes entre 18 et 36 ans a déjà reçu des images non sollicitées de ce genre.

Lire aussi > « Balance ta dick pic » : Le compte Twitter qui dénonce le harcèlement en ligne

Pour lutter contre cette tendance, l’application de rencontre Bumble a trouvé la parade. Dès le mois de juin, elle sera pourvue d’une intelligence artificielle appelée « Private Detector » afin que les utilisateurs n’aient plus à voir d’images de corps nus sans leur consentement. L’algorythme sera capable de repérer automatiquement ces clichés non sollicités et de les flouter avant de les envoyer à leur destinataire. La personne pourra alors décider si elle souhaite afficher, bloquer ou signaler l’image en question.

Bumble, l’appli qui (re)donne le pouvoir aux femmes

Bumble se définit comme une application de rencontres pensée pour les femmes. Elle a été créée par Whitney Wolfe Herd, l’une des co-fondatrices de Tinder. Contrairement à Tinder, ce sont les femmes qui doivent ici engager la conversation. Les hommes ont ensuite vingt-quatre heures pour répondre avant que le message ne disparaisse définitivement. En empêchant la propagation d’images obscènes, Bumble se démarque à nouveau des autres applications de rencontre.

Lire aussi > L’amour sous algorythme : Comment Tinder manipule vos rencontres

En plus de travailler à des solutions technologiques, Whitney Wolfe Herd participe à la rédaction d’un projet de loi contre les « dick pics » au Texas. Le texte législatif souhaite faire du partage d’images nues et non désirées un crime passible d’une amende de 500 dollars. « Dans le monde réel, nous avons des lois qui rendent illégal le fait de s’exposer publiquement dans les rues. Il est temps que nous en ayons aussi dans le monde numérique » a-t-elle expliqué au Cosmopolitan. 

 

View this post on Instagram

 

Let’s make room for all voices to be heard. ⭐⠀ ⠀ 📷: @thrive

A post shared by The Fiscal Femme (@thefiscalfemme) on

Mots-clés:
dick pic Bumble
CIM Internet