Paris Match Belgique

Les célèbres monuments londoniens s’adressent directement à Trump, et c’est très drôle

trump

La Tour de Londres ce lundi 3 juin 2019. | © Twitter Led By Donkeys

Société

Big Ben, la Tour de Londres, Madame Tussauds… tous affichaient des messages destinés à Donald Trump lundi soir. Le groupe de militants « Led By Donkeys » a profité de la visite de trois jours du président américain à Londres pour lui annoncer qu’il n’était pas le bienvenu.

 

Le président américain est arrivé hier au Royaume-Uni, et sa venue fait beaucoup parler dans le pays. Alors que des milliers de manifestants ont défilé dans la capitale aujourd’hui, le groupe de militants Led By Donkeys avait déjà annoncé la couleur hier soir. Ce groupe a été créé en décembre 2018 par quatre hommes (des anciens ou actuels employés de Greenpeace) qui sont profondément contre le Brexit. Pour la venue de Donald Trump au Royaume-Uni, ils ont décidé de l’accueillir de manière très spéciale en modifiant quelque peu les monuments londoniens.

Lire aussi > Donald Trump donne des conseils au Royaume-Uni concernant le Brexit

Le Huffington Post a compilé dans un article les différents endroits de la capitale où on pouvait observer ce lundi soir des messages adressés au président américain. Led By Donkeys s’est tout d’abord attaqué à la Tour de Londres, lieu emblématique de la capitale britannique. Ils ont projeté sur les murs de l’enceinte la cote de popularité de Donald Trump (21%) au Royaume-Uni, comparée à celle de Barack Obama (72%).

Ils ont ensuite délivré un autre message sur le musée de cire Madame Tussauds. On pouvait observer cette fois sur la façade une casquette rouge avec l’inscription en jaune « USS John S. McCain » juste au-dessus d’un bateau militaire. Ce message fait allusion à une polémique qui a eu lieu la semaine dernière avec Donald Trump. Lors de son voyage au Japon, les services de la Maison-Blanche ont demandé que le bateau nommé en l’honneur de l’ancien sénateur (détesté par le président) soit dissimulé, explique le Huffington Post. Le post Twitter de Led By Donkeys se ponctue par un ironique « Bienvenu à Londres ! ».

Lire aussi > Meghan Markle refuse de rencontrer Trump, il la traite de « méchante »

Led By Monkeys ne s’est pas arrêté là, et a aussi décoré le célèbre Big Ben en travaux, situé dans le quartier de Westminster. Juste avant sa venue au Royaume-Uni, le président américain s’était prononcé en faveur de Boris Johnson à la succession de Theresa May en tant que Premier ministre. Le groupe d’activistes s’est donc saisi de l’occasion pour diffuser une vidéo où l’homme pro-Brexit dénonçait la politique migratoire de Trump. On peut lire sur le post Twitter « Salut Donald Trump, tu viens juste de soutenir ton pote du Brexit, Boris Johnson, mais il a dit des choses TRÈS MÉCHANTES sur toi, et il ne veut pas que tu sois au courant. Donc on a projeté ses paroles sur Big Ben. Regarde avec le SON ACTIVÉ. »

Le groupe a également investi Trafalgar Square, montrant la différence de popularité entre l’actuel président des États-Unis et son prédécesseur.

CIM Internet