Paris Match Belgique

Et la famine, on en parle ? : le Consortium 12-12 tire la sonnette d’alarme

La famine qui sévit actuellement est la pire crise humanitaire depuis 1945 | © Belga

Société

Deux semaines après le début de l’action « FAMINE 12-12 », le Consortium 12-12 lance la campagne «Et la famine? On en parle ? » sur les réseaux sociaux. Et tente de réorienter le débat.

Si les Belges semblent désormais incollables sur le salaire de Stéphane Moreau ou même celui de François Fillon, ils sont toutefois moins nombreux à savoir qu’actuellement, vingt millions de personnes, dont plus d’un million d’enfants, sont en danger de mort en Afrique. Un oubli que le Consortium 12-12 compte bien réparer avec sa campagne « Et la famine, on en parle ? ». Le principe : détourner des images de personnalités qui font la une médias, de Donald Trump à François Fillon en passant par Stéphane Moreau, pour maintenir l’attention du public sur la situation en Afrique et au Yémen.

Lire aussi : 1,4 millions d’enfants risquent de mourir de la famine dans 4 pays

Objectif de la campagne : attirer l’attention sur une cause qui reste méconnue – Consortium 12-12

La pire catastrophe humanitaire depuis 1945

Ainsi qu’Erik Todts, le directeur du Consortium 12-12, l’a expliqué à PUB.be, bien que la famine et la crise alimentaire qui affectent aujourd’hui l’Afrique et le Yémen constituent la pire catastrophe humanitaire depuis 1945, « l’attention générale accordée à cette crise reste réduite par rapport à son envergure. Vingt millions de personnes, dont 1,4 million d’enfants, sont en danger de mort. Il faut sensibiliser et mobiliser davantage le public afin de permettre aux organisations humanitaires d’agir massivement sur le terrain. Depuis la diffusion du spot TV, les dons ont fortement augmenté et des initiatives en faveur de ‘FAMINE 12-12’ démarrent partout dans le pays. Mais ce montant reste insuffisant au vu des besoins gigantesques sur le terrain. Pour sauver un maximum de vies, il faut encore étendre la mobilisation. Le soutien de chacun reste plus que jamais nécessaire ».

CIM Internet