Paris Match Belgique

Pourquoi organiser une « straight pride » serait ridicule

straight

Les hétérosexuels ne risquent pas de terminer à l'hôpital parce qu'ils tiennent la main de leur partenaire. | © Jason Leung/Unsplash

Société

Aux États-Unis, en plein mois des fiertés qui célèbre la diversité et la communauté LGBTQI+, un groupe d’hommes souhaite organiser une « straight pride » pour … célébrer les droits des hétéros ?

Depuis les années 2000, le mois de juin est devenu le « Gay and Lesbian Pride Month » (traduit chez nous par le mois des fiertés), aux États-Unis. Par extension, et le soft power aidant, il s’est fait une place dans d’autres pays du monde. Son but ? Célébrer la diversité et mettre en avant la fierté de son orientation sexuelle et identité de genre et l’acceptation de la communauté LGBTQI+. À grands coups de parades, fêtes, piques-niques, commémorations mais aussi détournements marketing, le mois de juin est donc destiné à reconnaître en fanfare et cotillons l’impact des personnes LGBT sur le monde. Mais cette grande fête mondiale semble avoir rendu jaloux un groupe d’hommes hétéros de Boston, les Super Happy Fun America, qui a décidé d’organiser sa propre parade à Boston : la « straight pride ». Chars et musique à l’appui. L’idée a suscité de nombreuses réactions à travers le monde de personnes qui ne comprennent pas très bien le but d’une telle parade.

Lire aussi > Le prince Harry et Meghan Markle soutiennent la communauté LGBTQ+ et rendent hommage à Lady Di

« La gay pride n’est pas née du besoin de célébrer le fait d’être gay, mais notre droit d’exister sans être persécutés. Alors, à la place de vous demander pourquoi il n’existe pas un mouvement pour une straight pride, soyez reconnaissants de ne pas en avoir besoin », peut-on lire sur un post Twitter. Et cela permet de remettre les pendules à l’heure. Si les personnes gay marchent dans la rue, ce n’est pas pour faire une petite balade de santé, une fois par an, en se retrouvant avec ses compères non hétéros. Si la communauté LGBTQI+ descend dans la rue, c’est parce qu’elle y est obligée : pour faire entendre ses droits, pour montrer qu’elle existe et qu’il n’y a rien d’anormal à cela, pour réclamer l’égalité et pour montrer qu’elles sont fières de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre.

Lire aussi > Il n’y a jamais eu autant d’agressions homophobes en Belgique

Les personnes LGBTQI+ se font tuer juste parce qu’elles existent.

Pourtant, aujourd’hui encore, les personnes qui revendiquent haut et fort ne pas être hétérosexuelles sont discriminées, attaquées, moquées, abusées, virées, agressées, ou même tuées. Les hétéros, non. Ou en tout cas pas à cause de leur orientation sexuelle uniquement. Dans des dizaines de pays à travers le monde, être homosexuel est puni par la loi et parfois même punissable de la peine de mort. Chaque jour, ils doivent se battre pour atteindre les mêmes droits que les personnes hétérosexuelles. Pour toutes ces raisons, la gay pride existe et est célébrée fièrement. Pas la straight pride. Parce que les hétéros ne doivent pas faire face à des agressions lorsqu’ils embrassent une personne du sexe opposé. Ils ne doivent pas se battre pour avoir le droit de se marier ou d’avoir des enfants. Ils ne seront pas tués juste parce qu’ils font l’amour à une personne de l’autre sexe et ils ne doivent pas faire leur coming out, tout simplement. Ils ont ce privilège toute l’année et il n’est pas nécessaire de consacrer une journée pour fêter un privilège qu’ils possèdent déjà. C’est un peu comme si les hommes marchaient pour célébrer le fait qu’ils aient davantage de droits que les femmes.

« Pourquoi les personnes hétéros n’ont pas besoin d’une straight pride ? Votre sexualité n’est pas criminalisée dans 72 pays. Votre sexualité n’est pas punissable par la peine de mort dans 8 pays. Vous n’avez jamais eu à vous battre pour vous marier. Vous n’avez jamais été licenciés légalement à cause de votre sexualité. Point », commente encore un internaute. Et un autre d’ajouter, pour être sûr que tout le monde ait bien compris le message : « La straight pride, c’est tous les jours. Chaque fois que vous tenez la main de votre partenaire en public sans terminer à l’hôpital. Chaque fois que vous exprimez votre genre/sexualité le plus naturellement du monde et que tout le monde s’en satisfait. Les personnes LGBTQI+ se font tuer juste parce qu’elles existent ».

 

CIM Internet