Paris Match Belgique

Pourquoi les gens stressés doivent à tout prix éviter Los Angeles

los angeles

Optez plutôt pour la Californie du Nord... | © Unsplash / Joseph Ngabo

Société

La Los Angeles est la ville la plus stressante des États-Unis, révèle une nouvelle étude.

 

Vous êtes de nature anxieuse ou constamment stressé au travail et cherchez une destination de vacances idéale pour vous relaxer ? Un conseil : n’allez pas à Los Angeles.

Son climat méditerranéen, ses avenues de palmiers, ses paillettes hollywoodiennes… Vue comme ça, la Cité des Anges semblait avoir tout pour plaire, aux côtés de ses voisines San Diego et San Francisco. Jusqu’à ce qu’elle soit élue ville la plus stressante des États-Unis, dépassant ainsi New York.

Juste avant New York et Chicago

D’après une étude relayée par The Independent, la ville californienne est considérée par ses propres habitants comme particulièrement stressante. En interrogeant plus de 3 000 habitants de Los Angeles, New York, Dallas, Miami et Chicago, l’enquête révèle que 76% des Angelenos (habitants de Los Angeles) se sentent « stressés un peu tous les jours ».

Lire aussi > Le monde n’a jamais été aussi stressé, triste et inquiet, relève une étude

Juste derrière, ce sont les New-Yorkais (72%) qui estiment leur lieu de vie stressant au quotidien, tandis que 65% des habitants de Chicago affirment la même chose. Dans le top 6 des villes américaines les plus stressantes arrivent ensuite Miami (64%), Dallas (48%) et San Francisco (44%), qui montrent bien que les Californiens du Nord mènent une vie plus paisible que leurs voisins du Sud.

Lire aussi > À Los Angeles, le selfie a désormais son musée

En plus de se pencher sur le nombre (souvent excessif) d’heures de travail accumulées par certains citoyens, l’enquête révèle également les endroits précis qui justifie une atmosphère stressante. Concernant Los Angeles, il s’agirait ainsi – d’après les sondés – du complexe commercial Hollywood and Highland Center, un lieu loin d’être propice à la détente. Sans surprise, les New-Yorkais sont plus stressés dans le (trop) prisé Times Square davantage que dans n’importe quel lieu de la ville de la côte est.

CIM Internet