Paris Match Belgique

Famine 12-12 : le message de soutien des personnalités belges

Sur sa page Facebook, le dessinateur Philippe Geluck a fait passer un message à travers son célèbre Chat. | © Facebook : philippe.geluck

Société

Ce premier week-end d’avril marquait le lancement de l’action « Famine 12-12 ». Sur les réseaux sociaux, les personnalités belges se mobilisent en faisant passer leurs messages personnels.

« 20 millions de personnes risquent de mourir de faim. Six organisations s’unissent pour sauver un maximum de vies. Ensemble, faisons la différence. » C’est le message véhiculé depuis ce week-end par « Famine 12-12« , l’action du Consortium 12-12 pour venir en aide aux victimes de la famine au Soudan du Sud, au Yémen, en Somalie et au Nigéria.

Lire aussi : Et la famine, on en parle ? : le Consortium 12-12 tire la sonnette d’alarme

Et la famine ? On agit !

L’action des organisations humanitaires membres du Consortium 12-12 (Plan Belgique, Unicef, Oxfam, Médecins du monde, Handicap International et Caritas International) se focalise sur la distribution d’eau et de nourriture, l’aide médicale et l’amélioration des conditions d’hygiène. Une attention particulière est portée aux enfants, qui sont près de 1,4 million en danger de mort imminente dans ces pays.

Afin de rendre plus visible la crise alimentaire qui affecte l’Afrique et le Yémen et inviter leurs fans à se mobiliser, plusieurs personnalités belges ont partagé des messages personnalisés. Lara Fabian, Alex Vizorek, Philippe Geluck, Guillermo Guiz, Pablo Andres, Walid, etc. Tous y sont allés de leur plume ou de leur photo pour exprimer leur engagement à soutenir l’action. « J’avais 15 ans quand le monde se mobilisait contre la famine en Ethiopie au rythme de ‘We Are the World’. Aujourd’hui la famine est plus grave encore, mais je n’entends plus personne chanter… ». C’est le message de Charlie Dupont publié ce dimanche 3 avril sur sa page Facebook.

« Ca devrait nous inquiéter un chouille plus que ça »

De leur côté, Guillermo Guiz et Alex Vizorek ont comme à l’habitude défrayé la chronique avec des mots forts. En s’adressant à Ségolène Royal sur France Inter, Alex Vizorek a usé de subtilité pour évoquer le sort des pays concernés par la famine. « Vous avez parlé climat mais en faisant abstraxtion d’un pays qui souffre, où le climat est terrible, où l’air est de plus moins en moins respirable au point que de nombreuses personnes le quittent », dit-il à la ministre française de l’Environnement. « Ces hommes ont choisi l’exil et ils sont en ce moment sur les routes, en marche », poursuit-il. Guillermo Guiz s’est quant à lui adressé à ses fans en publiant un post, « un très long post même », sur sa page Facebook. « Le fait qu’au moment où on se parle, y’ait 20 millions de personnes qui soient menacées par une famine monstrueuse dans la corne de l’Afrique, ça devrait nous inquiéter un chouille plus que ça », écrivait-il ce samedi 2 avril.

Y’a pas une région au monde qui mériterait plus d’égards que l’Afrique, on devrait bichonner ce continent.

Lire aussi : Yémen : l’appel au secours

Portraits photo

Des photos rappelant le slogan de l’action « Famine 12-12 » ont également circulé sur la toile, avec le portrait de célébrités comme le comédien Pablo Andres, la journaliste Elodie De Sélys, le présentateur Walid ou encore le scénariste Ismaël Saïdi. Tantôt sur Facebook, Instagram ou Twitter,Philippe Geluck, Lara Fabian, Dan Gagnon, Benjamin Deceuninck, Joëlle ScorielsAdrien Devyver ou encore Christophe Bourdon.

@PabloAndresOfficiel



Déjà 4,8 millions d’euros récoltés

Un soutien « plus que bienvenu » pour le Consortium 12-12. « Le relais de notre appel par ces personnalités nous aide à mobiliser davantage le public sur cette catastrophe et à agir massivement sur le terrain », affirme le coordinateur de la campagne Erik Todts.

Lire aussi : 1,4 million d’enfants risquent de mourir de la famine dans 4 pays

Nous espérons que leur appui fera tache d’huile et que d’autres personnalités belges, ainsi qu’un large public, se joindront rapidement au mouvement.

Ce mardi 4 avril, quelques jours après le lancement de l’action, Erik Todts a indiqué avoir déjà récolté 4.8 millions d’euros. Une récolte à laquelle le gouvernement fédéral a promis d’ajouter un euro de sa poche pour chaque euro versé dans le cadre de la levée de fonds.

CIM Internet