Paris Match Belgique

Sur Twitter, les Américains implorent les autorités de « faire quelque chose » concernant les armes à feu

fusillade

Image d'illustration. | © Unsplash / Ryan

Société

Deux fusillades ont eu lieu en moins de 24 heures aux États-Unis, faisant près de 30 morts. Une fois de plus, les Américains se divisent et les anti-armes demandent aux hommes politiques de « faire quelque chose ».

 

C’est un éternel débat qui est relancé aux États-Unis, touchant leur constitution au plus près. Comme à chaque fois, c’est le deuxième amendement qui est remis en question : celui sur le port des armes.

En moins de 24 heures, deux fusillades ont eu lieu dans le pays. Neuf personnes ont été tuées à Dayton (dans l’Ohio) dans la nuit de samedi à dimanche, alors que quelques heures auparavant une autre tuerie avait lieu au Texas, à El Paso, faisant 20 morts. Le pays nord américain comptabilise 249 fusillades de masse depuis le début de l’année 2019. Les opinions sont profondément marquées entre entre les pro et les anti-armes.

Lire aussi > « Jamais sans mon flingue » : La folie des armes aux États-Unis

Sur Twitter, le débat fait rage. Les hashtags #WhiteSupremacistTerrorism, « Another one », #GunReformNow, « Do something » et bien d’autres comptent des milliers de tweets. Les Américains en ont marre de se sentir en insécurité et demandent au Président, ainsi qu’aux gouverneurs et sénateurs des différents États, de « faire quelque chose ». Ils reprochent également aux autorités de toujours envoyer des « pensées et prières » lors de ce genre de drame, qui ne changent pourtant rien à la situation.

On a sélectionné pour vous un florilège de tweets, avec leur traduction inscrite en dessous.

« Je suis absolument outrée et dévastée pour mon pays. Combien d’autres doivent mourir avant qu’on ne fasse quelque chose pour l’Amérique ? »

« C’est un moment douloureux quand tant de gens sont assassinés en même temps. Mais, nous avons traversé cela d’innombrables fois. Quand allons-nous en avoir assez, être assez tristes ou assez inquiets des meurtres insensés pour faire quelque chose à ce sujet ? Personne n’est en sécurité nulle part. » En photo : « Les prières ne marchent pas. Essayons le contrôle des armes à feu et voir si cela fonctionne. »

« Je n’en peux plus. Avec tous les amoureux de la NRA (ndlr, le lobby des armes) dans notre Congrès. FAITES QUELQUE CHOSE. Quelqu’un. S’il vous plaît. »

En s’adressant au sénateur du Colorado, Cory Gardner : « Faites quelque chose pour l’amour de notre pays. »

« Pensées et prières ? Si seulement il y avait quelqu’un avec le pouvoir de faire quelque chose… » En photo : « Le premier camion chargé de pensées et de prières vient d’arriver au Texas. »

En s’adressant au président des États-Unis, Donald Trump : « Faites quelque chose de plus que d’envoyer des condoléances. »

« FAITES QUELQUE CHOSE. »

CIM Internet