Paris Match Belgique

Ce prestigieux festival californien permet à son public d’acheter et consommer du cannabis (et ce en toute légalité)

festival cannabis

Le Outside Lands, gros nom du paysage musical américain. | © Outside Lands / Josh Withers.

Société

La cigarette, par contre, y est formellement interdite.

Childish Gambino, Paul Simon, Anderson. Paak ou encore Denzel Curry dans un énorme festival, un joint à la main et dans la légalité la plus totale ? C’est désormais possible. Alors qu’aux entrées de nos festivals européens les forces de l’ordre sont plus restrictives que jamais avec les drogues, les États-Unis eux, bien en avance sur nous concernant l’usage du cannabis, sont encore allés un cran plus loin.

Lire aussi > La science sait enfin pourquoi le cannabis vous rend joyeux (et votre voisin parano)

50 000 festivaliers prêts à planer

Le Outside Lands, festival des arts et de la musique se jouant dans le Golden Gate Park, en plein centre de la très « high » San Francisco, a reçu les autorisations pour permettre la consommation de cannabis, ainsi que sa vente, dans une zone dédiée à cet effet – on vous rappelle que l’usage récréatif de la marijuana est légalisé en Californie depuis 2016. C’est le premier festival de cet ampleur – 50 000 personnes y participent chaque journée – à innover de la sorte. Un peu tard par contre pour s’y rendre, son coup d’envoi a lieu aujourd’hui et il se poursuit jusqu’à dimanche au coeur de « Frisco ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Don’t miss the @OLGrassLands stage, powered by @flow_kana. Follow the link in our Story for the full schedule.

Une publication partagée par Outside Lands (@outsidelands) le

7 grammes maximum

Comme nous l’explique Pitchfork, la zone créée à cet effet se dénomme la « Grass Lands » (comprenez « les terres de l’herbe »). Celle-ci sera accessible aux plus de 21 ans « of course » – c’est l’âge de la majorités aux U. S. – et une vitre opaque la cachera des autres espaces du festival, afin de ne pas importuner le public moyennement intéressé par la substance. Le San Francisco Chronicle précise toutefois qu’une limitation concernant les doses est d’application. Chaque festivalier pourra ainsi acheter maximum « 7 grammes de cannabis non concentré, et 2 grammes de cannabis concentré (celui qui s’inhale via une vapoteuse)« . Le tabac est lui par contre interdit sur l’ensemble du site.

Lire aussi > Comment le cannabis affecte votre vie sexuelle

Normalement prohibé au sein du Golden Gate Park, le cannabis sera donc lui exceptionnellement célébré tout ce week-end en musique, et ce grâce à une levée de l’interdiction promulguée par le Département de la santé publique. Une première pour un festival de cette envergure. L’idée va sûrement germer ici et là, pour un jour arriver jusqu’en Belgique ? On y est pas encore.

CIM Internet