Paris Match Belgique

Grand Prix Samyn : 180 000 euros détournés par la trésorière

On ne sait pas encore si la 48ème édition de la course aura lieu, le 2 mars prochain. | © BELGA/LUC CLAESSEN

Société

Isabelle Petit est accusée du détournement de 180 000 dans le cadre de sa fonction de trésorière de l’ASBL du Grand Prix de Samyn. Des révélations qui menacent sérieusement la tenue de la compétition et égratinent de loin le PS, dont elle est l’une des échevines.

Isabelle Petit, la trésorière de l’ASBL Le Samyn qui organise le Grand Prix Samyn, épreuve cycliste de 1ère catégorie, est suspectée d’avoir détourné 180.000 euros, annonce la RTBF. Jean-Luc Vandenbroucke, manager de l’organisation, a confirmé le problème de trésorerie détecté fin 2016, soulignant que le Samyn était encore redevable de certaines sommes à la Royale Ligue vélocypédique belge ainsi qu’à certaines équipes du peloton 2016.

Jean-Luc Vandenbroucke précise que même s’il est parvenu, en repartant de zéro, à réunir le budget nécessaire à l’organisation de l’épreuve en 2017, il ne peut encore assurer que le Grand Prix, programmé le 1er mars, pourra bien se dérouler, ni que les autorisations communales seront bien délivrées. Contacté, le bourgmestre en fonction à Dour, ville d’arrivée, a indiqué qu’il rencontrerait ce week-end le bourgmestre de Quaregnon, ville de départ de la course, pour prendre une position commune. « Des bruits circulaient ces derniers temps, mais nous sommes sous le choc quant à la hauteur des chiffres annoncés », a indiqué Vincent Loiseau, de Dour. « Nous devons prendre une position commune entre bourgmestres et voir si l’asbl organisatrice a encore des dettes. J’ai une pensée pour les bénévoles et le comité organisateur de cette course qui fait partie des racines de histoire sportive de Dour Hauts-Pays. L’asbl reçoit essentiellement des subsides publics pour organiser l’épreuve ».

Samyn
Jean-Luc Vandenbroucke,le directeur de la course,s’est dit « déçu, triste » au micro de la RTBF.

Une « correction absolue », selon le PS

Isabelle Petit est par ailleurs échevine PS à Honnelles, en charge la Population, l’Etat-Civil, l’aménagement du territoire, l’Urbanisme et le Bien-être animal. Le bourgmestre de la commune, Bernard Paget (membre du PS également), a insisté sur la « correction absolue » dont Petit avait toujours fait preuve dans l’exercice de ses fonctions échevinales, indique la RTBF. Elle aurait d’ailleurs immédiatement présenté sa démission, afin de ne pas ternir l’image du parti socialiste.

La trésorière avait intégré l’équipe du Samyn après la reprise en main de l’épreuve par Jean-Luc Vandenbroucke. En une dizaine d’année, l’ancien champion cycliste avait transformé cette kermesse en une véritable course professionnelle. Isabelle Petit, quant à elle, se serait rendue coupable de ces détournement pour assouvir une addiction au jeu.

Avec Belga

 

CIM Internet