Paris Match Belgique

« Moule à merde ! » La chronique vulgaire (mais nécessaire) pour dénoncer l’abandon des chiens en été

constance france inter

Constance se lâche au micro de France Inter. | © Capture d'écran / YouTube

Société

« T’as passé des bonnes vacances, vieille trousse à bit** ? »

Lundi, c’était la journée mondiale du chien. Mais pendant que le monde entier rendait hommage au meilleur ami de l’homme, inondant la toile de cœurs et autres vidéos hash-taguées #DodDay, Constance Pittard avait la haine. Non pas contre nos fidèles compagnons, mais contre leurs maîtres qui les abandonnent chaque année pendant les vacances.

Sans filtre

Chroniqueuse dans l’émission « Par Jupiter ! » diffusée sur les ondes de France Inter, l’humoriste française a saisi l’occasion pour faire passer un message salé à ses auditeurs, sous un flot d’insultes à destination de ceux qui se reconnaîtront. « Et toi, le gros conna** qui a abandonné son chien cette année pour partir en vacances, ça va ? T’as passé des bonnes vacances, vieille trousse à bit** ? », lâche la comédienne face à Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. « J’espère que ça valait le coup bande de sacs à m**de remplis de vomi, parce que pendant que vous étiez en train de préparer votre cancer de la peau et d’entretenir votre cancer du colon, votre chien, attaché à un arbre au fond de la forêt sans même une gamelle d’eau, avec un collier si serré qu’il s’est arraché la moitié du cou quand il a essayé de survivre, eh ben il est mort », poursuit-elle, faisant taire les rires de l’assemblée.

Lire aussi > Il détourne les bandes dessinées de notre enfance pour sensibiliser à l’abandon des animaux

Bêtise humaine

Dégoûtée, en colère, Constance ajoute : « Malgré que vous l’ayiez condamné à mort et abandonné comme un vieil objet pourri, jusqu’au bout il vous a attendu et il vous aimé ». Évoquant la mort de ces chiens, abandonnés dans une voiture en plein soleil, la chroniqueuse crache son venin sur « tous ceux qui abandonnent, qui cognent, qui torturent », avant de conclure sur un feu d’artifices d’insultes sans filtre ni retenue. « Bande de cuves à foutre rance ! (…) Depuis le début de l’été, plus de 8 000 chiens et chats ont été abandonnés en France », rappelle la propriétaire d’un Beagle nommé Raoul. « Quand on voit comme l’homme se comporte avec son meilleur ami, il y a de quoi dire des gros mots », conclut-elle en saluant les bénévoles et autres associations qui « se battent au quotidien pour essayer de réparer la bêtise et l’égoïsme ».

CIM Internet