Paris Match Belgique

Tokyo est la ville la plus sûre du monde, loin devant Bruxelles

bruxelles

Image d'illustration. | © Unsplash/Thomas Somme

Société

D’après un récent rapport, Tokyo est la ville la plus sûre du monde. Au niveau européen, c’est Amsterdam qui décroche ce titre.

 

L’Asie est bien représentée dans le rapport de l’Economist Intelligence Unit (EIU), qui a passé au crible la circulation routière, les soins de santé, le contexte criminel et la sécurité numérique dans 60 villes. Selon son classement, Tokyo est la ville la plus sûre du monde, avec un score de 92%, juste devant Singapour et Osaka. Ceci n’est pas une surprise, puisque ce trio maintient sa place sur le podium depuis 2015.

Les villes européennes sont également représentées grâce à Amsterdam, qui décroche la quatrième place, et Copenhague, à égalité avec Séoul en huitième position. Sydney (5), Toronto (6), Washington (7) et Melbourne (10) complètent le top 10.

Lire aussi > Son métier ? Envoyer les gens faire le tour du monde

Pas si catastrophique

Les Belges risquent d’être déçus puisque notre capitale arrive seulement à la 24e position, derrière Paris (23). Londres (14), Chicago (11), New York (15) et Los Angeles (17) nous devancent également. Si cette place sur un total 60 villes peut sembler mauvais, les chiffres ne sont pas pour autant catastrophiques : Bruxelles décroche un score de 82,1%, alors que la moyenne est de 71,2%. La capitale belge a gagné des points en terme de soins de santé et de sécurité personnelle, mais en a perdus lorsqu’il s’agit de sécurité numérique. Notre point faible.

Lire aussi > Bruxelles n’a pas quitté le 20e siècle en termes de mobilité

Face à des problématiques telles que le terrorisme et le réchauffement climatique qui angoissent de nombreux habitants, l’index de l’Economist Intelligence Unit prend désormais en compte la capacité d’une ville à « rebondir » après une catastrophe naturelle ou provoquée par l’homme, explique CNN.

Le rapport indique que les villes n’ont pas besoin d’être riches pour être en sécurité, même si les chercheurs reconnaissent que les villes des pays en développement ont tendance à apparaître en bas de la liste. En queue de peloton, on retrouve Rangoon (58), Caracas (59) et Lagos (60), avec un score désastreux de 38,1%.

Avec Belga

CIM Internet