Paris Match Belgique

Pourquoi y a-t-il des continents sur la Terre et pas sur Mars ?

Terre

La planète Terre. | © Unsplash / The New York Public Library

Société

La formation des continents aurait été possible grâce aux océans présents sur Terre.

 

Parmi les planètes du système solaire, la Terre est la seule à posséder des continents importants. La surface des autres planètes rocheuses, comme Mars par exemple, est composée essentiellement de roches basaltiques sans continents clairement différenciés. Une nouvelle étude, menée par le professeur Luc André (Musée royal de l’Afrique centrale et Université libre de Bruxelles) révèle que la formation des continents sur Terre a été rendue possible grâce à un enrichissement des roches sources en silicium (élément chimique) au contact de l’océan primitif, il y a plus de trois milliards d’années.

Pour mener à bien sa recherche, l’équipe de Luc André s’est entourée de l’équipe du professeur Foley (Macquarie University, Sydney, Australie) et de l’équipe du professeur Hofmann (University of Johannesburg, Afrique du Sud). Leur étude soulignant l’importance du mécanisme d’enrichissement en silicium des roches basaltiques a été publié dans Nature Geoscience.

Lire aussi > En écoute, le vent sur Mars enregistré par InSight

Les chercheurs soupçonnaient déjà au début de leurs recherches que le facteur déclencheur de la croissance des continents pouvait être la présence de l’eau sur Terre (ce qui s’est avéré être le cas). Au contact de l’océan primitif, les roches produites par la fusion du manteau engendreraient des basaltes hydratés (roches volcaniques), qui fondraient à leur tour pour produire la croûte continentale. Mais lors de leur transport en profondeur, les basaltes hydratés perdent progressivement leur eau avant de fondre.

Luc André, premier auteur de l’étude, explique que « l’eau a joué un rôle fondamental mais indirect dans la genèse des continents. L’interaction des basaltes émis au fond de l’océan primitif, saturé en silicium dissous, a permis de les enrichir en isotope 30 du silicium. C’est cet excès de silicium qui a facilité ensuite leur fusion à plus basses températures lors de leur transport à plus grande profondeur à l’intérieur du globe terrestre. » Ainsi, le problème sur Mars était donc l’absence d’océan primitif, ce qui n’a pas pu participer à la création de continent. « La disparition très précoce des océans sur Mars il y a 4 milliards d’années aurait par contre empêché cette silicification, ce qui expliquerait l’absence de continents sur Mars », conclue le professeur André.

CIM Internet