Paris Match Belgique

Bicky Burger : Les excuses sans saveur de Goodlife Foods après la publicité sexiste

La pub de mauvais goût en question. | © Kenzo TRIBOUILLARD / AFP

Société

Goodlife Foods, le producteur néerlandais du Bicky Burger, a présenté ses excuses mercredi à toutes les personnes qui ont été offensées par sa campagne publicitaire.

Publiée mardi sur la page Facebook de Bicky Burger, l’image montre un homme qui frappe une femme car elle ramène un « faux » Bicky Burger. La publication a entraîné de nombreuses critiques et a été retirée quelques heures plus tard.

« Nous constatons que le sujet a ouvert un débat »

L’entreprise est surtout accusée de banaliser les violences contre les femmes et Goodlife Foods s’en est excusé mercredi. « Nous regrettons beaucoup que ce message donne l’impression de promouvoir de telles façons de penser. Nous n’avions pas l’intention d’inciter à la violence, nous constatons que le sujet a ouvert un débat dans les médias », réagit-elle. La publication sur Facebook faisait partie d’une campagne plus large sur les réseaux sociaux, qui ne sera pas interrompue. Goodlife Foods a par ailleurs pris contact avec plusieurs organisations, notamment l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, afin de soutenir leur travail.

Lire aussi > Le bad buzz de Bicky Burger sur les violences faites aux femmes

Le Jury d’éthique publicitaire (JEP) a indiqué avoir reçu plusieurs centaines de plaintes mais n’est pas compétent pour juger la campagne de la société néerlandaise. Le dossier sera donc transmis à l’organe d’autodiscipline de la publicité aux Pays-Bas.

Avec Belga

CIM Internet