Paris Match Belgique

L’homme interpellé en Écosse n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès

Dupont de Ligonnès

La maison du suspect Xavier Dupont de Ligonnès. | © MAXPPP

Société

Après un test ADN négatif, l’homme arrêté à Glasgow n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès.

UPDATE : Cet article préalablement publié ce samedi 12 octobre à 11h47, a été mis à jour moins de deux heures plus tard avec le dernier résultat du test ADN, négatif.

Au lendemain de l’arrestation d’un homme à Glasgow présenté comme Xavier Dupont de Ligonnès, son identité laissait apparaître un doute samedi, selon une source proche enquête, citée par l’AFP. Un doute confirmé par un test ADN qui s’est révélé négatif. L’homme arrêté vendredi à l’aéroport écossais n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès, en cavale depuis huit ans et soupçonné d’avoir tué sa femme et ses quatre enfants en 2011 à Nantes.

Vendredi soir, le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, avait appelé à la « prudence ». « Demain (samedi NDLR) il y a des équipes d’enquêteurs du service national de recherche des fugitifs et de la police judiciaire de Nantes qui vont se rendre en Écosse », avait précisé le procureur à l’AFP. « Ils vont donc faire des vérifications en Écosse auprès de la personne qui a été arrêtée à l’aéroport de Glasgow pour s’assurer que c’est bien M. Dupont de Ligonnès. Donc il convient en l’attente de ces vérifications d’être prudents », avait-il prévenu.

Lire aussi > Affaire Dupont de Ligonnès : le récit insoutenable de la maison de l’horreur

Un témoignage avait semé le doute quant à l’identité de l’homme interpellé. Un voisin du domicile perquisitionné à Limay doute qu’il puisse être Xavier Dupont de Ligonnès. « Vendredi matin il a pris l’avion, comme il fait d’habitude. Il rentrait en Écosse, sa femme l’attendait à Glasgow. On l’a eu tout à l’heure au téléphone, et elle dit ‘voilà, ils l’ont arrêté, je n’ai pas plus de nouvelles’. Elle est effarée. Il n’a rien à voir ! Même s’il a pris X années de plus, il n’a rien à voir avec cette tronche là ! C’est un homme qui est grand, visage rond, rien à voir ! » a-t-il déclaré au micro d’Europe1. « Même avec de la chirurgie esthétique, c’est pas possible. »

Xavier Dupont de Ligonnès avait été aperçu pour la dernière fois le 15 avril 2011, en quittant à pied un hôtel de Roquebrune-sur-Argens dans le Var. Six jours plus tard, les corps de sa femme et de ses quatre enfants étaient découverts, enterrés sous la terrasse de la maison familiale, enroulés dans des draps et de la chaux.

CIM Internet