Paris Match Belgique

Affaire Mawda : Un homme suspecté d’être le passeur a été interpellé aux Pays-Bas

mawda

Photo de la petite Mawda. | © BELGA PHOTO / LAURIE DIEFFEMBACQ

Société

Un an et demi après le décès de la petite Mawda, une Kurde d’Irak, un homme a été arrêté dans la journée aux Pays-Bas.

 

Un individu suspecté d’être un passeur dans l’affaire Mawda a été interpellé aux Pays-Bas. Une procédure d’extradition est en cours, a indiqué le parquet général de Mons, confirmant une information de la RTBF qui constitue un élément nouveau dans le dossier.

Un an et demi après le décès de la petite Kurde d’Irak sur l’autoroute E42 à hauteur de Nimy-Maisières, près de Mons, un suspect, qui pourrait être un passeur, a été interpellé aux Pays-Bas. La fillette avait été atteinte en pleine tête d’une balle tirée par un policier dans la course-poursuite entre une camionnette de migrants et la police.

Lire aussi > L’avocate des parents de Mawda accuse : « L’État porte la responsabilité morale de ce qui s’est passé »

Le parquet général de Mons a confirmé l’interpellation du suspect aux Pays-Bas ainsi que la procédure d’extradition vers la Belgique. L’individu devrait être entendu par un juge à Mons dans le cadre de l’instruction en cours relative à la course-poursuite. Deux reconstitutions des événements qui ont mené à la mort de la fillette ont eu lieu le 6 juin et le 20 septembre à Ghlin, près de Mons. Le chauffeur présumé de la camionnette, qui avait été arrêté en avril 2019 en Grande-Bretagne et extradé, avait assisté à la première reconstitution.

Retrouvez toute notre contre-enquête sur la mort de Mawda

Avec Belga

 

Mots-clés:
enquête décès Mawda
CIM Internet