Paris Match Belgique

Depuis l’espace, un tweet géant s’en prend à Donald Trump

Vidéo Société

Depuis l’espace, la NASA a envoyé un message de protestation contre la politique du président américain.

En reprenant les mots forts de l’astronaute américain Edgar Mitchell, réputé pour sa virulence envers la classe politique, l’Autonomous Space Agency Network (ASAN, à ne pas confondre avec la NASA) a imprimé un tweet géant pour adresser un message tout particulier à Donald Trump.

Lire aussi : La photo épique de Donald Trump et Dark Vador à bord de l’Air Force One

La première protestation dans l’espace

Accroché à un ballon météo, ce tweet géant a rapidement pris des airs de protestation spatiale. « Regarde ça, fils du pute ! » : des mots crus envoyés à 100 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre et s’adressant directement au président américain.

« Depuis la Lune, la politique internationale semble ridicule, insignifiante. Ça donne envie de saisir un homme politique par la peau du cou de le traîner à 400 000 km de là et de lui dire : “Regarde ça, fils de pute” ». Ces mots, rapportés par Motherboard, étaient ceux de l’astronaute Edgar Mitchell, décédé en 2016.

Tollé orbital

S’inspirant des dernières paroles de celui qui fut la sixième personne à avoir marché sur la Lune et ancien de la mission Apollo 14 en 1971, le réseau autonome qui encourage les missions spatiales indépendantes a ainsi initié la « première protestation dans l’espace ».

Lire aussi : Thomas Pesquet : un selfie cosmique dédicacé aux fans de la théorie du complot 

Ce tollé orbital prenant pour cible toute la politique environnementale du président républicain et son attitude climatosceptique. Depuis son arrivée au pouvoir, Donald Trump semble en effet aller à contresens des luttes écologiques actuelles et bouder la protection des normes environnementales aux États-Unis.

Décidément, les protestations anti-Trump auront été jusqu’à atteindre les étoiles…

CIM Internet