Paris Match Belgique

Rome : la Fontaine de Trevi, ce monument historique qui rapporte gros

Plus d’un million d’euros par an sont récoltés sous forme de pièces de monnaie dans la célèbre fontaine romaine. | © Flickr : Greg Stern

Société

En 2016, 100 000 euros en plus ont atterri dans la célèbre fontaine par rapport à 2013.

Tous ceux qui, le dos tourné, ont déjà jeté par dessus leur épaule une pièce dans la fontaine romaine savent qu’ils y reviendront un jour. C’est du moins ce que veut la tradition. Bien plus qu’un rituel « touristico-symbolique », la fontaine de Trevi est surtout une aubaine économique pour la città eterna.

Lire aussi : Italie : le pays où il fait grande forme et bonne santé

Pêche fructueuse

Chaque année, plus d’un million d’euros sont pêchés au fond de cette cuve historique. Un « pactole » qui, en 2016, a atteint la somme record de 1,4 millions d’euros, rapporte le journal Les Échos.

Euros, dollars américains et australiens ou encore yens japonais sont ainsi reversés à l’association caritative Caritas depuis 2003 et alimentent divers financements comme ceux des programmes d’insertion sociale ou des structures d’accueil du pays.

Le monument le plus lucratif au monde

Entre 2013 et 2015, l’un des spots les plus incontournables de la capitale italienne a été fermé au public pour cause de rénovation. Mais depuis la renaissance du site, les « dons » ont bondi de 100 000 euros depuis les poches des touristes. Cette somme record pourrait d’ailleurs faire de la Fontaine de Trevi le monument le plus lucratif au monde.

Lire aussi : Des célèbres cochons des Bahamas tués par le tourisme

Si selon Les Échos, le bassin de Neptune permet aux autorités de contrôler le flux des touristes, il regorge également d’une multitude d’objets-souvenirs qui ne manqueront pas d’en faire sourire certains. Parmi des jetons de casino, des pendentifs religieux ou des paires de lunettes, deux dentiers ont été retrouvés au fond des eaux.

Et pour ceux qui oseraient s’aventurer dans les bas fonds pour y piquer une tête, qu’ils s’attendent à devoir payer la modique somme de 450 euros en guise de contravention. Une prune qui risque d’être un peu plus salée pour ce jeune touriste qui ce jeudi 13 avril, « à la claire fontaine », tout nu s’est baigné.

CIM Internet