Paris Match Belgique

Lancement de missile raté pour la Corée du Nord

Camouflet pour la Corée du Nord dont le lancement de missile a échoué | © Belga

Société

Le régime de Pyongyang a procédé au lancement d’un nouveau missile qui s’est avéré être un échec, selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap citant le ministre de la Défense sud-coréen.

 

Le Japon et les Etats-Unis ont confirmé que la tentative avait échoué. Le régime célèbre le 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung, le fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), donnant lieu à une parade militaire samedi à Pyongyang dans un contexte de tensions exacerbées avec les Etats-Unis. A cette occasion, une soixantaine de missiles, et notamment ce qui semblait être un nouveau type de missile balistique intercontinental, ont été exhibés. Jeudi, le président Donald Trump a affirmé sa volonté de « traiter » le « problème » nord-coréen.

Lire aussi : Pyongyang « prête pour la guerre »

Explosion immédiate

Le Pentagone a confirmé le lancement près de Sinpo vers 23h00 HB et déclaré que le missile a explosé presque immédiatement. La défense américaine n’a pas non plus identifié le projectile. Le commandement américain pour le Pacifique réaffirme encore s’engager auprès de ses alliés sud-coréen et japonais. Tokyo a également confirmé l’échec du lancement du missile, la défense japonaise a assuré qu’aucun projectile n’avait volé vers le pays et que la sécurité n’était pas immédiatement menacée. Le vice-président américain Mike Pence se rend dimanche précisément à Séoul en Corée du Sud pour discuter de la réponse à formuler aux ambitions nucléaires de la Corée du Nord dans ce contexte de provocations. Les Etats-Unis ont en outre déjà annoncé le déplacement d’un porte-avions, accompagné de destroyers et croiseurs lance-missiles, vers la péninsule coréenne.

  • Avec Belga
CIM Internet