Paris Match Belgique

Non, les hommes préhistoriques ne vivaient pas dans des grottes

hommes préhistoriques

Les hommes préhistoriques vivaient dans l'entrée d'une caverne, ou dans des huttes loin des grottes. | © Pixabay / David Mark

Société

Tout comme nous, nos ancêtres préféraient des espaces aérés et lumineux.

 

Notre connaissance des hommes préhistoriques a probablement été fortement influencée par le cinéma, ou par les vestiges que nous avons retrouvés d’eux (comme les grottes de Lascaux par exemple). Cependant, contrairement à une idée commune, les hommes préhistoriques ne vivaient pas dans des grottes. Oubliez donc le terme « homme des cavernes », car il véhicule une idée totalement fausse.

Lire aussi > Les hommes préhistoriques ont conduit à l’extinction des ours des cavernes

Plusieurs éléments expliquent ce mode de vie. Les hommes préhistoriques ne vivaient pas dans des grottes principalement à cause du froid et du manque de lumière. Le site Hominidés explique que les hommes préhistoriques cherchaient des endroits plus aérés car face au froid, ils « auraient dû faire un feu, [ce qui] aurait vite enfumé la grotte et l’air serait devenu irrespirable ». De plus, sachant que des animaux habitaient dans les grottes (tout comme aujourd’hui), la cohabitation était tout simplement impossible.

Grotte de Lascaux
La grotte de Lascaux, comme toutes les autres, n’était pas un lieu d’habitation. © PHOTOPQR / Sounalet Jean Christophe

Nos ancêtres préféraient ainsi des endroits ouverts sur l’extérieur et plus aérés. Ils profitaient certainement de la roche pour s’installer et protéger leur habitat (comme une entrée de caverne, ou sous une avancée de roche), mais certainement pas à l’intérieur. La confusion vient du fait que l’on ait retrouvé des peintures dans différentes grottes, mais ces lieux étaient inhabitables. De plus, les vestiges présents dans les grottes se conservent mieux, ce qui a laissé penser pendant longtemps que les hommes préhistoriques vivaient dans les grottes. Les installations en plein air se faisant repérer plus difficilement par les archéologues, ils ont donc d’abord exploré dans les grottes.

Lire aussi > À Bierset, un village préhistorique se dévoile sous l’aéroport

Les hommes préhistoriques pouvaient également vivre dans des campements, loin d’abris rocheux. Des huttes circulaires vieilles de 23 000 ans ont été retrouvées dans la Loire, en France, rapporte Sciences et Avenir. « Le sol de ces cabanes, creusé en cuvette, était entouré d’un bourrelet de pierres, la toiture faite de peaux et soutenue par des piquets ou un poteau central », détaille le site. De plus, de nombreuses traces d’hommes préhistoriques ont été retrouvées dans des lieux totalement dépourvus de cavernes, comme en Afrique de l’Est par exemple.

CIM Internet