Paris Match Belgique

Hugo Clément récolte une cagnotte en un temps record et réalise un projet fou

Hugo Clément a débloqué une cagnotte de 150 000 euros pour transformer un terrain de chasse en réserve naturelle

Hugo Clement a racheté un terrain de chasse grâce à la générosité des internautes. Le journaliste est très engagé dans la cause environnementale. | © France 2 / Hugo Clement.

Société

C’est la belle histoire du jour. Grâce à sa notoriété, le journaliste engagé Hugo Clément a réussi à récolter plus de 150 000 euros pour aider le projet fou de l’Aspas (l’association pour la protection des animaux sauvages).

 

150 000 euros en vingt-quatre heures, c’est l’exploit que vient de réaliser le journaliste Hugo Clément. Ce dernier a tiré profit de sa popularité sur Instagram (612 000 followers) pour aider un projet qui lui tenait à coeur, celui de l’Aspas. Cette association qui lutte pour la protection des animaux sauvages souhaitait depuis 2018, acheter un terrain de 500 hectares dans le Vercors dans le but d’en faire une réserve naturelle.

Lire aussi > Les images insoutenables de Hugo Clément, témoin du massacre de dauphins aux Îles Féroé

Tout l’enjeux et toute l’ironie de l’histoire, c’est que ce terrain était jusque-là consacré…à la chasse. Exploité par les chasseurs qui y introduisaient du gibier supplémentaire pour faciliter les futures traques, l’endroit intéressait aussi les entreprises forestières. Le propriétaire du terrain attendait 2,2 millions d’euros pour le céder. Un compromis de vente avait été signé en 2018 avec l’Aspas qui avait jusqu’au 30 novembre prochain pour réunir la somme. Malheureusmement, le 6 novembre dernier, il manquait encore 150 000 euros à l’association pour atteindre ce montant.

Hugo Clément avait alors pressé sa communauté à agir à coups de vidéos explicatives sur Instagram et d’interviews de spécialistes et de membres de l’Aspas. Une émission sur ce combat avait été diffusée sur France 2 au début du mois d’octobre. Plusieurs célébrités avaient également encouragé l’initiative comme l’acteur Pierre Niney.

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by ASPAS (@aspasnature) on

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Hugo Clément (@hugoclementk) on

En vingt-quatre heures seulement, Hugo Clément a débloqué 157 000 euros grâce à la générosité de ses followers et du public. L’argent a été récolté sur la plateforme de financement participatif GoFundMe. L’ancien journaliste du Quotidien y avait écrit en légende :

Très souvent, après mes reportages sur les dégâts environnementaux ou sur le mal qui est fait aux animaux, vous me demandez : qu’est-ce qu’on peut faire concrètement pour agir ? C’est bien beau d’être en colère, mais comment aider directement ?

Créer une réserve dans le Vercors

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Hugo Clément (@hugoclementk) on

Grâce aux fonds récoltés, le territoire de chasse se transformera en réserve naturelle consacrée à la protection de la faune et de la flore. Les 500 hectares seront destinés à la vie sauvage et serviront de refuge pour les animaux et pour l’écosystème qui pourront s’y épanouir. Le projet de l’Association est de réensauvager une partie de la forêt en arrêtant de mettre une pression constante sur les animaux et la flore avec la chasse et l’exploitation forestière. Des bénévoles seront formés pour patrouiller et protéger les animaux et la nature. Les visiteurs pourront se balader et observer la faune et la flore en toute tranquillité.

Désormais l’un des visages importants de la cause environnementale, Hugo Clément présentera une série de reportages sur l’environnement sur la chaîne France 2 (Sur Le Front), à partir du 26 novembre prochain.

CIM Internet