Paris Match Belgique

Ce tweet de Christine Lagarde qui fait rire jaune les internautes

La photo publiée par Christine Lagarde sur son compte Twitter.

La photo malicieuse publiée par Christine Lagarde sur son compte Twitter. | © Twitter @Lagarde

Société

Christine Lagarde a publié hier un tweet aux allures de très vieux cliché old school.

La présidente de la Banque centrale européenne y partage une photo pour le moins consternante, qu’elle accompagne d’un commentaire sobre dont certains croient déceler une pointe d’ironie : « J’ai eu le plaisir d’inviter mes nouveaux collègues du Conseil des gouverneurs à se joindre à moi lors d’une journée de réflexion hors site, hierNous avons discuté de manière ouverte et informelle du fonctionnement du Conseil des gouverneurs. »

Lire aussi > #NotWorthless : Quand les femmes s’unissent pour dénoncer les écarts de salaire à Hollywood

Ce qui choque immédiatement sur la photo ? L’absence de femmes autour de la table et la ressemblance flippante entre toutes les têtes blanches et âgées attablées en cercle. Ce que Christine Lagarde semble nous suggérer (ou plutôt nous coller à la figure), c’est qu’on a encore pas mal de chemin à faire pour atteindre la parité et la diversité au sein des grandes institutions européennes et dans la société en général. Ici, 24 hommes pour une femme, une statistique pour le moins déprimante. Rien ne prouve pourtant officiellement que Lagarde ait voulu faire passer un message féministe.

 

Les internautes s’en sont bien sûr donné à coeur joie dans leurs commentaires. Certains ont publié des photos similaires, mais datant des années 50, pour montrer à quel point rien n’avait changé. D’autres ont préféré y aller sur le ton de l’humour, en partageant le clip It’s A Man’s Man’s Man’s World de James Brown ou le célèbre tupe de Patrick Juvet. D’autres encore, se sont amusés à relever que Lagarde n’était pas la seule femme sur la photo, pointant les deux tableaux rococos accrochés au mur derrière eux.

 

 

Ce n’est bien sûr pas la première photo du genre à provoquer le scepticisme des internautes. On pense à la désormais célèbre photo de Trump entouré de son arsenal masculin de conseillers et ministres, alors qu’il s’apprête à signer une nouvelle loi extrêmement répressive concernant l’avortement aux États-Unis. Un enjeu de femmes réglé par des hommes. « This photograph is what patriarchy looks like » résume en sous-titre cette photo de janvier 2017 d’Evan Vucci dans un article du Guardian.

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Evan Vucci (@evanvucci) on

CIM Internet