Paris Match Belgique

7 oeuvres pour déconstruire le mythe de la virilité

Une image tirée du documentaire Minding the Gap

Minding The Gap, le documentaire qui explore les effets de la masculinité toxique. | © Hulu

Société

À l’occasion de la Journée internationale des hommes, ce mardi 19 novembre, coup de projecteurs sur sept oeuvres qui déconstruisent des mythes à propos de la masculinité, de la sexualité des hommes et du concept de la « virilité ». 

Voici ce que vous pourrez répondre le 8 mars prochain à celles et ceux qui se demandent « à quand une journée des droits des hommes ? » alors qu’on célébrera la lutte pour ceux des femmes : la journée internationale des hommes existe depuis 1999. Méconnue du grand public, elle tombe chaque année le 19 novembre. Une journée dédiée à la réflexion sur la masculinité et à la mise en lumière les problèmes spécifiques à la gent masculine. Parce que le patriarcat est aussi une plaie pour les hommes, voici sept documentaires, podcasts ou bouquins pour déconstruire le mythe de la virilité, et réinventer les relations entre les genres dans un souci d’égalité.

Les couilles sur la table

« Parce qu’on ne naît pas homme, on le devient ». Dans son podcast, qui attire chaque mois 500 000 auditeurices – comme elle les appelle -, Victoire Tuaillon passe au crible les masculinités contemporaines avec un.e invité.e. De la pénétration à l’urbanisme viril de nos villes, en passant par l’organisation des entreprises et la contraception, la journaliste française apporte une réflexion éclairée sur la domination masculine, et nous incite à aller plus loin. Ces écoutes majeures font désormais l’objet d’un livre du même nom, sorti en octobre.

Le mythe de la virilité, un piège pour les deux sexes

Culte de performance, puissance à toute épreuve, compétition, émotions réfrénées… Et si, comme les femmes, les hommes étaient victimes de ce mythe de la virilité ? Dans son livre sorti en 2017, la philosophe Olivia Gazalé retrace de manière détaillée les constructions sociales et culturelles liées aux injonctions qui pèsent sur les hommes, montrant que ces derniers auraient tout à gagner de la fin de la société patriarcale.

The Mask You Live In

« Arrête de pleurer, sois un homme. » Cette injonction omniprésente dans notre société a des conséquences parfois catastrophiques. Sociabilisés pour ne jamais montrer leurs émotions, les hommes sont plus nombreux que les femmes à mettre fin à leurs jours. Chez les jeunes, entre 15 et 29 ans, le suicide est la deuxième cause de décès. Disponible sur Netflix, le documentaire The Mask You Live In, sorti en 2015, donne la parole à des adolescents, psychologues et sociologues à propos de ce masque derrière lequel l’éducation enferme les garçons.

Lire aussi > 6 documentaires féministes à regarder de toute urgence sur Netflix

La Fabrique des garçons

Dans La Fabrique des garçons, Sylvie Ayral et Yves Raibaud explorent comment l’école renforce le diktat de la virilité et projette sur les garçons des rêves, des désirs ou des fantasmes qui influent sur leurs identités et leurs carrières. Implicitement, on s’attend à ce qu’ils soient par exemple indisciplinés, plus turbulents. Une pression qui entraîne plus de sanctions et d’échecs scolaires chez les garçons que chez les filles. De la nécessité de repenser leur éducation, même si la fabrique des garçons se prolonge hors des écoles, et touche également nos foyers et la société.

Mansplaining

Depuis près d’un an, le journaliste français Thomas Messias observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d’actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu’il s’agit d’interroger les privilèges des hommes.

Lire aussi > Thomas Messias : « La Ligue du lol, un exemple de masculinité toxique »

Des hommes justes : du patriarcat aux nouvelles masculinités

Deux ans après l’émergence du mouvement #MeToo, l’historien Ivan Jablonka s’intéresse lui aussi aux inégalités de genre, en interrogeant le masculin, et en vantant des « nouvelles masculinités qui reconnaissent les droits des femmes, mais aussi ceux de tous les hommes ». Bousculé par l’affaire Weinstein, l’homme est aujourd’hui mis devant ses contradictions et ses privilèges. Et le fait que l’un d’entre eux répète, avec ses mots, ce que les militantes féministes disent depuis des années permet d’attirer un public nouveau vers l’égalité des sexes.

Minding the Gap

Dans une authenticité poignante, Minding the Gap relate le grand saut de la jeunesse à l’âge adulte. Pendant 12 ans, le réalisateur Bing Liu a tourné ce documentaire dans sa ville natale de Rockford en Illinois, y cherchant la corrélation entre les expériences de ses amis skateurs et les complexités de la masculinité moderne.

CIM Internet