Paris Match Belgique

Ikea imagine notre maison du futur sur Mars, et voici à quoi elle ressemble

Ikea imagine nos futurs habitats sur Mars

Dans un contexte d'urbanisation croissante, de plus en plus d'individus devront vivre dans des endroits exigus. | © Unsplash / Nicolas Lobos.

Société

Imaginer notre potentiel futur habitat sur Mars, c’est le défi que s’est lancé IKEA, alors que les espaces de vie de demain sont amenés à devenir de plus en plus petits dans les grandes métropoles. 

 

IKEA imagine des solutions novatrices pour vivre dans des espaces très restreints. Dans un contexte d’urbanisation croissante, de plus en plus d’individus devront vivre dans des endroits exigus. À Paris, Manhattan ou Tokyo (pour ne citer que ces villes), des habitations de plus en plus petites sont disponibles sur les sites immobiliers. Un sacré défi à relever pour la marque de meubles scandinave, et quel meilleur endroit au monde pour l’affronter que la Mars Desert Research Station dans l’Utah.

Lire aussi > Et si les extraterrestres étaient en fait coincés sur leur planète ? La théorie pas si folle d’un chercheur allemand

Ce laboratoire de recherche a été construit au début des années 2000 et a pour objectif d’étudier la faisabilité de l’exploration humaine sur Mars en utilisant le désert de l’Utah comme lieu simulant les conditions de vie sur la planète rouge. La NASA préconise l’arrivée possible du premier humain sur Mars pour 2033 et IKEA veut être le premier prêt avant tout le monde.

 

L'équipe d'IKEA devant la simulation d'un habitat sur Mars.
IKEA

Voici la copie d’un habitat conçu pour l’exploration humaine de Mars. Ce cylindre en forme de dôme mesure huit mètres de diamètre. Pendant des semaines, six personnes y vivent et y travaillent constamment. À l’étage inférieur, on trouve un laboratoire et un espace atelier. Juste au dessus, une cuisine et six chambres minuscules avec des lits superposés. Tout a été pensé pour économiser un maximum d’espace.

Lire aussi > Pourquoi y a-t-il des continents sur la Terre et pas sur Mars ?

« Nous avons choisi de maximiser les espaces communs et de minimiser les espaces privés. Chaque membre de l’équipage a une petite couchette sur laquelle il peut se retirer quand il veut être seul, mais l’espace qu’ils partagent est assez grand. Cette décision reposait sur l’expérience acquise sur le terrain dans l’Arctique. »

Jai constaté que lors de grandes expéditions, les gens choisissaient de passer du temps ensemble dans la tente principale et ne se retiraient que pour dormir dans leurs tentes privées », explique le Dr Robert Zubrin, président de la Mars Society.

 

L'espace commun de la station a été maximisé.
IKEA Today
L'espace personnel a été minimisé.
IKEA Today

En 2017, une équipe de designers avait été envoyée dans la station afin d’expérimenter concrètement la vie partagée dans un petit espace et ainsi fournir les réponses les plus concrètes possibles pour la vie urbaine en mégapole. Un an plus tard, une série d’objets élaborée durant cette expérience et développée en collaboration avec la NASA, ont vu le jour. On y trouvait des objets originaux comme des purificateurs d’air ou des meubles modulables ultra-légers.

Lire aussi > Ikea offre un voyage au Danemark pour trouver la clé du bonheur

Sur son blog, IKEA relate cette expérience à travers les propos de Christina Levenborn, qui a travaillé comme designer d’intérieur pour IKEA pendant de nombreuses années et qui s’est rendue dans la station en Utah pour étudier comment y vivre de la façon la plus agréable possible malgré la frugalité imposée par les conditions de vie sur d’autres planètes.

 

Construction d'une cuisine IKEA arrondie pour maximiser l'espace.
IKEA Today
Différents meubles utilisés dans la station sont disponibles en ligne sur le site IKEA.
IKEA Today

Christina raconte ainsi la façon dont ils ont tenté de travailler avec les meubles les moins encombrants possibles et qui pouvaient être agencés de manière flexible et multifonctionnelle. Au programme, beaucoup de produits sur roues, des tabourets minimalistes et des chaises empilables pour maximiser l’espace. Parmi les objets utilisés, le système de stockage ultra léger BROR, les tabourets KULLABERG ou le chariot de cuisine minimaliste KUNGSFORS mais aussi le bureau BEKANT réglable pour être assis ou debout.

«Dans un petit espace où de nombreuses personnes doivent partager des espaces de travail, il est important de pouvoir s’adapter aux besoins de chacun, qu’ils préfèrent travailler debout ou assis. Même chose avec les tabourets qui sont réglables et peuvent être utilisés soit comme assise ou comme surface de table. Les chaises sont empilables et le chariot est facile à déplacer », explique Christina.

Le projet met surtout en lumière le véritable enjeu de demain : la durabilité de l’habitat.

« Il y a encore des connaissances à acquérir sur la frugalité de la vie matérielle. Se préparer à la pénurie sur Mars met en lumière toutes les bonnes choses que nous avons sur Terre et que nous prenons pour acquises. »

Mots-clés:
Ikea mars habitat meubles
CIM Internet