Paris Match Belgique

#DesJouetsPasDesClichés, une campagne pour éviter le piège des stéréotypes à Noël

des jouets pour Noël

Tant que le jouet lui plaît... | © Unsplash/Kelli McClintock

Société

Alors que les catalogues de jouets traditionnels continuent d’enfermer les filles et les garçons, les consommateurs ont également leur rôle à jouer pour les en sortir.

Il est peut-être trop tard pour Saint-Nicolas, mais le Père Noël peut encore éviter le piège des stéréotypes de genre. Certains grands magasins ne lui rendent pas la tâche facile. Dans les rayons pour enfants, il n’est pas rare de voir les jouets classés en deux catégories : pour les filles, en rose, pour les garçons, en bleu. Les premières peuvent y trouver des poupées Reine des Neiges et des châteaux (roses), tandis que les seconds y voient des voitures et des épées. Et si une fille veut un tracteur, et un garçon, une dinette, c’est grave docteur ?

À l’image du défi des fêtes contre les cadeaux genrés #UnPouponPourUnGarçon, une autre campagne appelle les parents, et quiconque achète un jouet à un enfant, à ne pas gâcher son Noël avec des stéréotypes. Lancé par Pépite sexiste et Meufs Meufs Meufs, ce mouvement se rassemble, lui aussi, derrière un hashtag : #DesJouetsPasDesClichés.

Lire aussi > Cadeaux de Noël : Au rayon jouets, les stéréotypes sexistes font de la résistance

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Pépite Sexiste (@pepitesexiste) on

Cher Père Noël, cette année je voudrais…

Pour illustrer cette campagne, les deux comptes féministes ont publié sur Instagram les listes de Noël de Léa ou Léo. Elles sont identiques. Pour Noël, les deux enfants ont demandé un sabre laser, une dinette, une voiture télécommandée, des dinosaures, des gommettes princesses et une peluche licorne. Sur chaque liste, certains jouets ont été barrés d’un trait rouge. Il est certain que les parents ne peuvent pas tout offrir à leurs enfants, mais les objets rayés de la liste correspondent, comme par hasard, chacun à un jouet considéré comme « pour le sexe opposé ». « Ne laissons pas les stéréotypes gâcher son Noël #DesJouetsPasDesClichés », rappellent Pépite Sexiste et Meufs Meufs Meufs.

Lire aussi > 7 destinations pour plonger au cœur de la magie de Noël

En France, l’industrie du jouet et des associations se sont réunies en septembre dernier pour signer une « charte pour une représentation mixte des jouets », permettant un travail commun entre distributeurs, fabricants et associations. Mais Pépite Sexiste et Meufs Meufs Meufs rappellent que les consommateurs et consommatrices ont également leur rôle à jouer dans la déconstruction des stéréotypes auxquels les enfants sont confrontés.

CIM Internet