Paris Match Belgique

#ProtestFromHome : Amnesty organise la première « manifestation à domicile »

Une manifestante avec un mégophone

Rendez-vous ce mardi 10 décembre. Où ? Chez vous. | © Unsplash/Clem Onojeghuo

Société

Pour la journée internationale des droits humains, Amnesty International appelle à manifester son attachement à ces droits qui nous protègent toutes et tous, de chez soi.

À l’occasion de la journée internationale des droits humains, Amnesty International mène sa traditionnelle campagne de vente de bougies à allumer et déposer devant sa fenêtre le soir du 10 décembre. Cette année, l’organisation étoffe son action d’un appel à la première « Manifestation à domicile » en postant sur les réseaux sociaux une photo de la bougie allumée accompagnée de #ProtestFromHome.

« Nous assistons partout dans le monde à une offensive généralisée des droits humains, lesquels régressent », explique le directeur de la section belge francophone d’Amnesty International, Philippe Hensmans. « La situation est telle qu’il est nécessaire d’entrer en résistance. En ce 10 décembre, nous appelons chacun et chacune à manifester son attachement à ces droits qui nous protègent toutes et tous, notamment en allumant une bougie Amnesty, en diffusant son image sur Facebook, Twitter, Instagram, etc. et en l’accompagnant du hashtag spécialement dédié à cette action. » 

Lire aussi > « Le racisme, la misogynie et l’homophobie » prospèrent sur Twitter, dénonce Amnesty

Amnesty International
© Amnesty International

Résistez. Achetez une bougie

Sur son site internet, l’organisation explique que chaque bougie achetée lui permet de financer ses actions de défense des droits humains. « C’est un pas de plus vers un monde plus juste », explique-t-elle, avant de souligner pourquoi allumer une bougie est également un acte militant. « De trop nombreuses situations d’injustice et de violations des droits humains agitent notre monde actuel. Parce que parfois la colère est légitime, parce que parfois il faut pouvoir dire ‘non !’, parce que parfois résister devient un devoir… nous invitons en cette fin d’année nos militant·e·s, mais aussi le grand public, à entrer en résistance et à se mobiliser avec Amnesty, pour transformer cette colère, cette révolte ou cette indignation en action. Acheter une bougie et l’allumer le 10 décembre, Journée internationale des droits humains, c’est montrer son indéfectible attachement aux droits fondamentaux, c’est déjà résister. » 

« Marathan des lettres »

L’ONG organise également à la place Rogier, à Bruxelles, mardi de 16h30 à 19h30, une projection présentant les visages de jeunes dont les droits humains sont bafoués. Dans le même temps, des militants inviteront les passants à écrire des lettres et à signer une pétition en faveur de ces jeunes. Cette projection aura lieu dans le cadre de la plus grande campagne mondiale en faveur des droits humains, appelée « Marathon des lettres » en Belgique, qui a lieu aux alentours du 10 décembre dans plus de 40 villes et communes à Bruxelles et en Wallonie.

Avec Belga

CIM Internet