Paris Match Belgique

Une chaîne de télé américaine censure un baiser lesbien (avant de s’excuser)

deux femmes se marient dans une publicité censurée aux Etats-Unis

Les autres publicités montrant des couples hétérosexuels n'ont pas été retirées. | © Capture d'écran

Société

Une chaîne de télé américaine était sous le feu des critiques après avoir retiré, sous la pression d’un groupe conservateur, une publicité montrant deux fiancées s’embrassant lors de leur mariage.

À l’aube de 2020, l’amour dérange encore. Pour sa dernière campagne publicitaire, la société américaine d’organisation de mariage Zola mettait en scène deux fiancées lors de leur cérémonie, échangeant des vœux parodiques et un baiser. Diffusé sur la chaîne de télé Hallmark, l’instant ne dure qu’une seule seconde, observe The Independent, mais cela a suffi pour choquer l’association conservatrice One Million Moms.

« Jusqu’à récemment, Hallmark avait un bon profil pour garder les films et les publicités adaptées aux familles. Maintenant, les parents ne peuvent plus faire confiance à Hallmark parce qu’elle n’autorise plus les parents à être les principaux éducateurs en matière de sexe et de moralité sexuelle », a fustigé dans un communiqué homophobe l’association qui fait partie de l’American Family Association, connue pour dénoncer les contenus LGBTQI+ dans les médias, relève le magazine Insider. En appelant au boycott de cette publicité, One Million Moms n’a pas hésité à invoquer la Bible : « Les divertissements familiaux ne sont pas l’outil pour faire du politiquement correct en forçant la tolérance et l’acceptation de l’homosexualité – un mode de vie pécheur que les Écritures considèrent clairement comme mauvais. »

Face à cette pression conservatrice, Hallmark a retiré la publicité de Zola de sa programmation. Auprès du New York Times, un porte-parole de la chaîne a affirmé que les « démonstrations publiques d’affections » étaient contre leur politique. Étrange de la part d’une chaîne connue pour ses comédies romantiques et ses films de Noël. Les autres publicités de Zola montrant des couples hétérosexuels dans une situation similaire n’ont quant à elles pas été retirées.

Lire aussi > Google a (enfin) fait la paix avec le mot « lesbienne »

#BoycottHallmark

Après cette décision, de nombreux internautes ont appelé au boycott de Hallmark. La célèbre animatrice Ellen DeGeneres a dénoncé cette censure, tout comme l’actrice Katherine Barrell et l’acteur William Shatner. Netflix a également lancé sa petite pique, plus subtile, soulignant ses deux dernières productions montrant des couples lesbiens.

Dans la tourmente, le PDG de l’entreprise Hallmark, Mike Perry, a présenté ses excuses dimanche 15 décembre : « Nous sommes vraiment désolés pour le mal et la déception que cela a causé… Via notre marque, nous continuerons à chercher des moyens d’être plus inclusifs et de célébrer nos différences. » Une déclaration saluée par GLAAD, une association américaine dont le but est de dénoncer les discriminations et les attaques à l’encontre des personnes LGBT au sein des médias.

CIM Internet