Paris Match Belgique

Le meilleur moyen de tenir ses bonnes résolutions serait d’attendre le printemps

Faire plus de sport est la résolution la plus souvent prise en début d'année, devant perdre du poids et manger équilibrer

"Faire plus de sport" est la résolution la plus souvent prise en début d'année, devant "perdre du poids" et "manger équilibrer". | © Unsplash / Geert Pieters

Société

Procrastination, dites-vous ? C’est pourtant ce que conseillent les experts.

 

Comme chaque année, au moment du 1er janvier, nombreux sont ceux qui souhaitent prendre de bonnes résolutions. Arrêter de fumer, faire plus de sport, ou manger plus équilibrer, les idées ne manquent pas. Cependant, selon des psychologues, le froid et le manque de soleil du mois de janvier ne nous aideraient pas à tenir nos bonnes résolutions. Il vaudrait mieux attendre la saison du printemps pour appliquer ces changements, révèle le Daily Mail.

Cette idée vient de Tim Bono, chargé de cours en psychologie à l’Université de Washington à Saint-Louis (dans le Missouri). « Janvier est probablement le mois le plus difficile de l’année pour changer son comportement. Si votre objectif est, disons, de courir cinq miles par jour, eh bien, il y aura le froid et la neige à affronter », commente-t-il. Il en sera de même si vous vivez dans un climat plus chaud car les jours sont plus courts en hiver.

Le manque de soleil durant l'hiver influence beaucoup notre humeur
Le manque de soleil durant l’hiver influence beaucoup notre humeur. © Unsplash / Clem Onojeghuo

« Pour certaines personnes, lorsqu’elles quittent la maison pour aller travailler, il fait nuit, et lorsqu’elles rentrent chez elles à la fin de la journée, il fait nuit. Une exposition aussi limitée à la lumière directe du soleil à cette période de l’année peut avoir des conséquences néfastes sur notre bien-être général et nos niveaux d’énergie », affirme Tim Bono.

Lire aussi > Bonnes résolutions : Votre personnalité déterminera l’efficacité des applications

Il explique également que notre moral est généralement plus bas après les fêtes de fin d’année, et qu’il est donc de mauvaise augure de se « forcer » à faire quelque chose. « Il n’y a généralement pas beaucoup de choses prévues dans les premiers mois de l’année. Quand il n’y a pas autant de choses à attendre avec impatience, notre moral est généralement plus bas. » Selon Tim Bono, cela peut se traduire par moins de motivation à rester assidu à notre objectif.

Vous l’avez compris, cette année, mieux vaut prendre ses bonnes résolutions au mois de mars si vous voulez les tenir !

CIM Internet