Paris Match Belgique

Disney supprime le baiser lesbien du dernier Star Wars pour sa sortie à Singapour

star wars IX

Disney n'a pas encore réagi face aux polémiques. | © Disney Pictures.

Société

Selon un porte-parole de l’agence de régulation singapourienne, la scène en question aurait nécessité une classification plus haute encore que l’interdiction déjà en vigueur pour les moins de 13 ans.

Les spectateurs singapouriens ne voient pas tout à fait la même version du dernier Star Wars que dans le reste du monde. Selon Yahoo Lifestyle SEA, un média en ligne local, Disney a coupé la scène montrant un bref baiser entre deux femmes dans L’Ascension de Skywalker, l’épisode IX de la saga sorti jeudi dernier dans la cité-Etat.

Lire aussi > La folle histoire du scénario de Star Wars IX, volé et mis en vente sur eBay

Dans une très courte scène à la fin du film, deux personnages féminins secondaires appartenant à la Résistance échangent un baiser. Mais ce passage a disparu dans la version du film de J.J. Abrams projetée à Singapour. Dans celle-ci, les femmes s’étreignent mais le baiser a été coupé, ajoute Yahoo Lifestyle SEA.

Déconseillé aux moins de 13 ans

Un porte-parole de l’agence de régulation singapourienne a reconnu qu’une scène avait été coupée, mais sans préciser laquelle. « ‘L’Ascension de Skywalker’ est classé déconseillé aux moins de 13 ans », a souligné ce porte-parole.

D’après cette source, la scène en question aurait nécessité une classification plus haute. Selon les règles en vigueur à Singapour, les films abordant des thèmes LGBT en intrigue secondaire peuvent être interdits aux moins de 18 ans et les longs-métrages dont c’est le thème principal peuvent être interdits aux moins de 21 ans. Disney n’a à ce stade pas réagi.

Censure à Dubai

jj abrams
J.J. Abrams. © VALERIE MACON / AFP.

En dépit d’un soutien grandissant aux droits des homosexuels ces dernières années, l’administration reste extrêmement conservatrice. L’homosexualité masculine reste illégale selon une loi datant de l’époque coloniale, qui n’est pas appliquée.

Lire aussi > Le nouveau Star Wars écrit l’histoire avec un premier baiser homosexuel

Les observateurs et observatrices affirment que le même type de censure a sans doute été effectué dans d’autres pays. The Hollywood Reporter précise que selon des personnes qui auraient vu le film à Dubaï (Émirats arabes unis) auraient également constaté la disparition de cette scène. Chez Disney, qui possède Lucasfilm, personne n’a encore pris la parole sur ce sujet.

CIM Internet