Paris Match Belgique

L’Australie célèbre sa fête nationale, entre enthousiasme et protestations aborigènes

Australia Day marque l'anniversaire de l'arrivée de la première flotte britannique en 1788 à Sydney

Australia Day marque l'anniversaire de l'arrivée de la première flotte britannique en 1788 à Sydney. | © PETER PARKS / AFP

Société

Ce 26 janvier reste une date « sombre » pour les aborigènes, envahis par les colons blancs venus d’Europe.

Saucisses grillées, concerts, défilés de voitures, mais aussi de nombreuses protestations : les Australiens célèbrent ce dimanche leur « fête nationale ». À Sydney, « Australia Day » a débuté avec une cérémonie aborigène accompagnée d’une danse traditionnelle dans le quartier prisé de Barangaroo, un lieu sacré pour le peuple aborigène. Yvonne Weldon, qui a mené la cérémonie, a rappelé que le 26 janvier serait toujours un jour « sombre ». « Ce jour, il y a 232 ans, ce fut le début de la dévastation pour les peuples des premières nations de ce pays », a-t-elle déclaré.

Des aborigènes célébrant Australia Day à Sydney, le 26 janvier 2020
Des aborigènes célébrant Australia Day à Sydney, le 26 janvier 2020. © PETER PARKS / AFP

Australia Day marque l’anniversaire de l’arrivée de la première flotte britannique en 1788 à Sydney. Pour de nombreux Australiens, le 26 janvier est une journée de détente qui rime avec concerts, feux d’artifice, cricket familial, barbecue, plage et bière.

Lire aussi > Des indigènes accusent le gouvernement australien d’inaction climatique

Seulement 3 % d’aborigènes aujourd’hui

Mais pour la plupart des aborigènes, qui vivent sur ces terres depuis plus de 60 000 ans, il s’agit du jour où les « blancs » ont envahi leur pays et qui marque le début de l’oppression par les colons britanniques. La population aborigène s’est considérablement réduite depuis 1788, passant d’environ un million à 100 000 en 1910, la plupart tués par des maladies importées. Aujourd’hui, les 3 % d’aborigènes que compte le pays sont en bas de tous les indicateurs économiques et sociaux modernes.

Le désaccord sur les célébrations a tendance à s’intensifier au fil des années et les appels à changer la date de la fête nationale se font de plus en plus bruyants. Des protestations organisées par la communauté aborigène ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes à Sydney et à Melbourne, dimanche.

Les feux de brousse sont venus encore davantage ternir la journée. « Malheureusement, l’impact catastrophique des incendies assombrit tout en ce moment, particulièrement sur la côte est », a souligné la gouverneure de Nouvelle-Galles du Sud Margaret Beazley, pendant un discours. Les festivités se sont néanmoins poursuivies à travers l’île-continent. Les habitants de Sydney ont pu assister à un ballet de ferrys et de yachts sur de la musique classique dans le port mythique de la métropole.

Lire aussi > Les feux en Australie ont considérablement augmenté le taux de CO2 dans l’atmosphère

Avec Belga

CIM Internet