Paris Match Belgique

Le lapsus raciste d’une présentatrice américaine lors de l’annonce du décès de Kobe Bryant fait un tollé

Alison Morris, lapsus sur Kobe Bryant

La présentatrice de la chaîne d'information en continu américaine MSNBC fait face à un véritable lynchage médiatique depuis dimanche dernier. | © Instagram @alisonmorrisnow

Société

Alors qu’elle relatait à la télévision le décès du célèbre basketteur Kobe Bryant, la présentatrice de la chaîne MSNBC, Alison Morris, a été l’auteure d’un lapsus raciste qui n’a pas du tout plu sur les réseaux. 

 

La présentatrice de la chaîne d’info américaine en continu MSNBC fait face à un véritable lynchage médiatique depuis dimanche dernier. Lors de son émission, la présentatrice Alison Morris a laissé échapper une faute de prononciation qui est loin d’être passée inaperçue.

Lire aussi > L’émouvante raison pour laquelle Kobe Bryant se déplaçait si souvent en hélicoptère

Alors qu’elle revenait sur la carrière de Kobe Bryant chez les Los Angeles Lakers, on l’entend dire « Nigger » plutôt que « Lakers ». « Nigger » (qui signifie « nègre » en français) est le plus souvent écrit « N-word » aux États-Unis puisqu’il s’agit d’un terme extrêmement tabou, au point qu’il est presque interdit de le prononcer outre-Atlantique.

Dans le clip vidéo, elle dit : « Oui, il semble qu’il était le genre d’athlète, le genre de star idéale pour jouer au sein des niggers de Los Angeles ». MSNBC est une chaîne d’information en continu considérée comme l’une des plus libérales du câble américain. La vidéo a largement été relayée sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

Suite à cette mésaventure, une pétition Change.org a vu le jour pour réclamer le licenciement d’Alison Morris. Celle-ci compte déjà plus de 116 000 signatures.

La jeune femme s’est exprimée sur son compte Twitter pour infirmer les critiques à son encontre. « Plus tôt dans la journée, alors que je rapportais la nouvelle tragique du décès de Kobe Bryant, j’ai malheureusement bégayé à l’antenne, combinant les noms des Knicks et des Lakers pour dire ‘Nakers’. Sachez que je n’ai jamais utilisé et n’utiliserais JAMAIS un terme raciste. Je m’excuse pour la confusion que cela a causée. »

Lire aussi > Mort de Kobe Bryant : l’enregistrement entre le pilote et la tour de contrôle fournit des indices sur les causes de l’accident

Celle-ci n’a pas convaincu les téléspectateurs dont les réactions se sont multipliées sur Twitter pour exprimer qu’il était impossible d’entendre quoi que ce soit d’autre que « nigger » dans la vidéo, ou encore que la présentatrice avait ouvertement fait preuve de racisme.

 

CIM Internet