Paris Match Belgique

Chaque jour, la route tue autant de personnes que sept accidents d’avions

Chaque jour, la route tue autant de personnes que sept accidents de gros avions

3 700 personnes meurent sur les routes chaque jour dans le monde. | © R.Priebe / Belga

Société

Plus d’un million de personnes meurent chaque année dans des accidents de la route.

 

Avec 3 700 tués en moyenne, la mortalité routière mondiale représente chaque jour l’équivalent de sept crash de gros avions de ligne, s’est alarmé vendredi le représentant spécial de l’ONU pour la sécurité routière Jean Todt.

Lire aussi > Illusion de conduite : en Islande, des passages piétons 3D pour rouler au pas

Le nombre de morts sur les routes de la planète « est équivalent à sept jumbo jets se crashant chaque jour, sans aucun survivant », a déclaré cette ancienne figure du sport automobile à la presse à Genève (Suisse), en rappelant qu’au total 1,35 million de personnes perdaient la vie chaque année dans des accidents de la circulation.

Selon l’ONU, les accidents de la route sont la principale cause de décès chez les personnes âgées de 5 à 29 ans. Chaque année, 50 millions de personnes souffrent de blessures non mortelles sur les routes.

Lire aussi > La courtoisie au volant réduit les risques d’accident

Donner plus d’importance à la sécurité routière

Jean Todt a appelé à un sursaut international lors de la 3e conférence ministérielle sur la sécurité routière prévue à Stockholm les 19 et 20 février, où une centaine de pays sont attendus. « Nous ne pouvons pas continuer comme si de rien n’était », a poursuivi l’ancien pilote de course, ex-responsable sportif chez Peugeot et Ferrari puis patron de la Fédération internationale automobile.

« Les accidents de la route, à l’échelle alarmante où nous sommes aujourd’hui, ne sont pas des accidents. Ils sont la défaillance d’un système qui n’accorde pas suffisamment d’importance à la sécurité », accuse Jean Todt. Il faut au niveau mondial un « changement systémique » pour « mettre la sécurité au cœur de la mobilité », a ajouté l’émissaire du secrétaire général des Nations unies pour la sécurité routière.

CIM Internet