Paris Match Belgique

5 inspirations de podcasts pour une maternité libérée

podcasts sur la maternité

Pour parler de la maternité sans tabou. | © Dakota Corbin/Unsplash

Société

Et décomplexée.

 

« N’aurais-tu pas apprécié qu’on t’explique un peu plus en détails le passage en salle de travail ? L’allaitement, pas aussi évident que tu ne le pensais ? Mais pourquoi personne ne prévient ? Et le manque de sommeil des premiers mois, pourquoi ne dit-on pas clairement que c’est un supplice ? » Ces questions, c’est Clémentine Galey qui les pose dans son podcast Bliss Stories. C’est vrai qu’il persiste une certaine forme de tabou autour de l’accouchement et de la parentalité. On ne parle pas des salles d’accouchement parfois transformées en champ de bataille, des douleurs intimes, des nuits sans sommeil, des corps étirés et blessés par la grossesse et l’accouchement, transformés pour toujours, des relations avec son partenaire et des maisons sens dessus dessous.

Lire aussi > Une sacrée paire d’ovaires : Le podcast des filles qui en ont

Comme d’autres femmes, elle a voulu découvrir ce que cela voulait dire d’être mère, de vivre une grossesse, d’accoucher et de devenir celle qu’on appellera désormais aussi « maman ». Loin des images photoshoppées d’Instagram et du cliché qu’une mère doit ou peut être « parfaite ». Car après tout, il existe autant de maternités que de mères. Ces podcasts permettent de rappeler à travers des témoignages personnels ou des interviews de professionnels qu’il existe des tonnes de manières de faire et qu’il n’y en aucune mauvaise. L’objectif ? Que les mères arrêtent de se mettre la pression, qu’elles cessent de penser qu’elles sont obligées de suivre les conseils des autres et qu’elles s’épanouissent dans leur rôle de wonder maman, en vivant leur maternité comme elles l’entendent.

Bliss Stories

Clémentine Galey est mère de deux enfants et depuis près de deux ans, elle récolte les témoignages de femmes, certaines plus anonymes que d’autres, mais toutes devenue « mères » et qui ont accepté de lui confier leurs expériences de la maternité. Son but est de lever le voile sur cette « clause de confidentialité » qui semble planer sur les sujets de la grossesse et de la naissance. « Même si chaque grossesse et chaque accouchement sont uniques, ça fait du bien d’écouter les récits de celles qui sont déjà passées par là », introduit-elle sur le site internet de Bliss Stories. Elle y invite Déborah qui a décidé d’accoucher en maison de naissance, de Lili qui dessine la naissance comme elle en parle et qui est derrière le livre Mamas, de France, la maman de Vadim, fils d’une maman et de deux papas, ou encore d’Anne-Sophie qui y parle d’accouchements classiques ou naturels.

La matrescence

La matrescence est un podcast incontournable dans le monde de la parentalité. À travers des personnalités connues, des portraits de papas et de mamans ou encore de spécialistes, la journaliste Clémentine Sarlat explore la vie de parents et de futurs parents pour tenter de donner des clés aux autres pères et mères. « La Matrescence est la contraction du mot maternité et adolescence pour expliquer pourquoi tant de changements arrivent au moment de donner naissance à un enfant », explique l’autrice qui est partie du même constat pour créer son podcast : « trouver des informations claires et faciles sur ce que vit une femme et par extension un homme lors de la découverte de la parentalité, était plus que fastidieux ».

Nouveau chapitre

Dans la même veine que les deux précédents, le podcast Nouveau chapitre explore, lui aussi, les différentes réalités de la maternité que les femmes peuvent expérimenter. Derrière ce podcast se trouve Marie Boyer-Aubert, la fondatrice de la marque Joli Bump qui propose des vêtements durables à porter avant, pendant et après la grossesse. « Chaque épisode est une rencontre avec une femme pour l’interroger sur sa vision et son vécu de la maternité, sur la relation de la femme qu’elle est à la maman qu’elle est devenue et sur la transmission ». On y parle allaitement, poste à responsabilités, jumeaux et culpabilité. 

My name is mom

C’est le seul podcast belge de la liste, et pour cause, il y en a très peu qui abordent le sujet. Déborah s’est lancé dans le podcast après le succès de son blog Sea you son. Cette mère d’un petit garçon de quatre ans, expat’ en Californie, a voulu partager les histoires de mamans en tous genres, célèbres ou non. C’est le podcast des mamans d’aujourd’hui. Ses invitées « parleront de ce marathon aussi passionnant qu’épuisant qu’est la maternité, de leurs difficultés, de leurs joies et de ce que c’est que d’élever un enfant de nos jours ». À travers leurs témoignages, elle espère transmettre des expériences et des histoires qui permettront à toutes les mamans de devenir « la mère que vous avez toujours voulu être ».

La plus belle maman

La plus belle maman est également l’un des podcasts incontournables lorsqu’on parle de maternité. Deux fois par mois, une invitée prend la parole au micro de Louise. Professionnels de l’enfance ou mamans inspirantes lui livrent leur expérience ou leur expertise. À travers ses enregistrements et ses articles, elle tente d’accompagner les mères en leur apportant « un brin de bonheur, de force et d’idée ».

Bonus pour les papas : Histoires de darons

Ils s’appellent Thomas, Clément ou Guillaume, et ils ont, eux aussi, des histoires à raconter sur la parentalité, côté papa cette fois. Ils racontent à Fabrice comment la paternité les a changés, comment ils concilient vie professionnelle au bout du monde et vie de famille, comment ils surmontent la mort, soutiennent leur femme et s’habituent aux changements. Un peu comme les femmes, en somme. La grossesse, l’accouchement, les transformations corporelles et les hormones en moins.

CIM Internet