Paris Match Belgique

Les larmes de Jimmy Kimmel pour dénoncer Trump

Vidéo Société

Jimmy Kimmel, en larmes, a dévoilé sa vie privée en parlant de la maladie cardiaque de son bébé. En s’exposant ainsi, le célèbre animateur a surtout voulu rappeler combien il est important pour tous les Américains d’avoir une assurance santé. Et de rappeler son opposition à la politique de Donald Trump qui veut supprimer l’Obamacare.

Dans cette vidéo, le comédien, n’a pu retenir ses larmes ce lundi 1er mai en évoquant la malformation cardiaque de son nouveau-né. Des sanglots dans la voix, Jimmy Kimmel, 49 ans, explique son absence à l’antenne suite à la naissance de son fils, Billy, né le 21 avril dernier avec une malformation congénitale du cœur. « Le bébé a été immédiatement opéré et se porte au mieux », précise-t-il. L’hôte du Jimmy Kimmel Live!  s’est alors lancé dans un plaidoyer émouvant sur l’importance d’une couverture santé pour tous aux États-Unis.

Une assurance santé pour tous

Avant la loi sur la santé, l’Obamacare, « Si vous étiez né avec une maladie cardiaque congénitale comme mon fils, il y avait de fortes chances pour que vous ne puissiez jamais obtenir d’assurance santé en raison de cette condition préexistante », explique l’humoriste.


Le message de Jimmy Kimmel, l’un des animateurs les plus regardés à la télévision américaine s’adresse directement au président Donald Trump qui a promis d’abroger l’Obamacare.

Lire aussi > Hollywood en liesse après le revers de Donald Trump sur « Obamacare »

Le soutien de Barack Obama

Barack Obama n’a pas tardé à apporter son soutien à l’animateur : « Bien dit, Jimmy. C’est exactement pour cela qu’on s’est battu si dur pour l’ACA (la loi Affordable Care Act) et c’est pourquoi nous devons la protéger pour des enfants comme Billy. Et félicitations », a tweeté l’ancien président, dont la loi sur l’assurance santé était l’une des plus emblématiques de ses deux mandats.

« Aucun parent ne devrait jamais avoir à décider s’il a les moyens de sauver la vie de son enfant, ça ne doit pas arriver. Pas ici », conclu le comédien, dont le plaidoyer fait déjà le tour de la toile.

Lire aussi > Jimmy Kimmel, l’hôte attendu d’une cérémonie des Oscars politique

Malheureusement, un nouveau projet de loi pour supprimer l’Obamacare est à l’étude au Congrès. La volonté de Donald Trump de remplacer la réforme de Barack Obama sur la santé, tout en garantissant une assurance maladie pour tous les Américains, se heurte à l’opposition des démocrates et des républicains les plus intransigeants, qui refusent toute intervention de l’État dans le secteur de la santé.

Avec Belga

CIM Internet