Paris Match Belgique

Dans « Quotidien », Yann Barthès déclenche l’indignation du public en pleine pénurie

Quotidien Yann Barthès masques

Yann Barthès | © Lionel Bonaventyre / AFP.

Société

Malgré le confinement annoncé lundi par Emmanuel Macron, Yann Barthès et son équipe ont continué à assurer la suite de l’émission Quotidien.

 

Le public était cependant absent pour éviter un regroupement trop important. Mais ce n’est pas le maintien de l’émission qui a choqué les téléspectateurs. Les internautes se sont plutôt concentrés sur un détail de taille autour d’un sujet qui fait beaucoup parler de lui ces derniers jours.

Lire aussi > Ce mythique acteur de « Game of Thrones » est touché par le coronavirus

En effet, la France (comme la Belgique) connaît actuellement une grande pénurie de masques, qui sont pourtant indispensables pour les individus porteurs du virus Covid-19 et pour le personnel soignant. Selon le Sénat, plus de 700 millions de masques ont été achetés, privant les pharmacies et les hôpitaux de leurs stocks. Le gouvernement était pour l’instant incapable de fournir plus d’indications concernant la gestion des stocks. Emmanuel Macron a cependant annoncé lundi soir que des masques de protection seront « livrés dans les 25 départements les plus touchés dès mercredi ».

Lire aussi > Tom Hanks, positif au coronavirus, est sorti de l’hôpital

Quelle ne fut pas la surprise des téléspectateurs lorsque l’équipe du Quotidien, y compris Yann Barthès, s’est présentée à la télévision ce mardi 17 mars en portant les masques de protection en question. Certains les portaient notamment de façon inefficace autour du cou ou en dessous du nez. Sur Twitter, plusieurs utilisateurs se sont surtout inquiétés de l’exemple que donnait l’émission de télévision à leurs téléspectateurs de l’autre côté de l’écran et sur la responsabilité des journalistes vis-à-vis de la sensibilisation à cet enjeu de taille :

CIM Internet