Paris Match Belgique

À Las Vegas, les autorités font dormir les sans-abri sur un parking à côté d’hôtels vides

À Las Vegas, les autorités font dormir les sans-abri sur un parking à côté d’hôtels vides

Alors que 150 000 chambres d’hôtels sont vides dans la ville... | © Belga Image / IMAGO

Société

Dans la gestion de la crise face au Covid-19, « la ville de tous les pêchés » n’est pas vraiment un bon exemple. Las Vegas accueille les sans-abri dans un parking à ciel ouvert, où la distanciation sociale est marquée par de la peinture blanche.

 

C’est un triste photo (et pourtant bien authentique) qui fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques jours. Après la fermeture d’un centre d’hébergement à cause d’une contamination au Covid-19, la ville de Las Vegas « héberge » désormais les sans-abri sur un parking, révèle The Guardian. Afin de respecter les normes de distanciation sociales, les autorités ont peint au sol des cases blanches. « Le Nevada, l’un des États les plus riches de l’un des pays les plus riches du monde, a peint des boîtes de distanciation sociale sur un parking en béton pour que les sans-abri puissent y dormir », commente-t-on sur Twitter.

Cette scène à peine croyable a été photographiée sur le parking du Cashman Center, au nord de Las Vegas, le 29 mars 2020, précise 20 minutes. Après la fermeture du centre pouvant accueillir jusqu’à 500 sans-abri, ces personnes ont été conduites à ce parking. Dans un premier temps, 2 000 mètres carrés de moquettes avaient été installés sur ce parking avant de se rendre compte « que c’était très difficile à nettoyer et à désinfecter ». « On avait demandé des tapis de sol qui peuvent facilement se désinfecter, mais il n’y en avait plus », a expliqué un représentant de la ville à CNN. La moquette a donc laissé place à ces lignes peintes au sol, espacées d’un peu moins de 2 mètres.

Le porte-parole de la ville de Las Vegas, Jace Radke, a indiqué au Guardian qu’une équipe médicale sera présente sur le site, et que des repas sont distribués. Cette solution « temporaire » devra tout de même durer jusqu’au 3 avril.

Lire aussi > Sans-abrisme et COVID-19 : « Une bombe à retardement »

150 000 chambres d’hôtels vides

Les photos de ce parking ont tourné sur les réseaux sociaux, et nombreux sont ceux qui se sont scandalisés de cette situation. Les internautes critiquent notamment le fait que les hôtels totalement vides de la ville n’accueillent pas ceux dans le besoin. « Las Vegas met les sans-abri dans des parkings alors que les hôtels de la ville sont complètement vides. Pour une raison quelconque, cette photo résume pour moi tout ce qui ne va pas dans ce pays & sa réponse à la crise COVID-19. »

« Après avoir criminalisé le sans-abrisme cette année, Las Vegas entasse maintenant les gens dans des grilles de béton à l’abri des regards. Il y a 150 000 chambres d’hôtel à Las Vegas qui ne sont pas utilisées en ce moment. Que diriez-vous d’une coopération public-privé (ressources) pour les y loger temporairement ? Et financer des logements permanents ! », demande de son côté Julián Castro, l’ancien secrétaire au Logement et au Développement urbain des États-Unis.

CIM Internet