Paris Match Belgique

Le chanteur Christophe est décédé [VIDÉO]

Vidéo Société

Un réveil difficile pour le monde de le musique.

Le chanteur français Christophe est décédé jeudi soir. Contaminé par le nouveau coronavirus, il avait été hospitalisé jeudi 26 mars à Paris, avant d’être transféré en Bretagne. Après une lutte de trois semaines, l’interprète d’ « Aline » et des « Mots Bleus » est décédé des suites d’un emphysème, maladie pulmonaire. Il avait 74 ans.

« Christophe est parti. Malgré le dévouement sans faille des équipes soignantes, ses forces l’ont abandonné. Aujourd’hui, les mots se lézardent… et tous les longs discours sont bel et bien futiles », ont partagé dans un communiqué sa femme, Véronique Bevilacqua, et sa fille, Lucie.

Christophe n’avait jamais fait mention du Covid-19 dans ses communiqués et a toujours tenu à insister sur « l’emphysème ». Le Parisien avait affirmé au moment de l’hospitalisation de Christophe que celui-ci avait été testé positif au coronavirus, ce que l’agent du chanteur n’avait pas confirmé, précise le HuffPost.

Le monde de la chanson francophone est en deuil. « Daisy », « Succès fou », « Le Marionnette », « Les paradis perdus »,…  Ses chansons ont façonné l’univers de la chanson française. Né en 1945, Daniel Bevilacqua de son véritable nom est italien par son père et breton par sa mère. Très jeune, il se prend de passion pour le cinéma et l’Amérique. Il apprend à jouer de la guitare et, à seulement 20 ans, se fait connaître avec le cultissime titre « Aline » (3,5 millions d’exemplaires écoulés à ce jour). Il collaborera avec Jean-Michel Jarre avec lequel il travaillera sur ce qui sera son plus gros tube : « Les Mots Bleus ». En 1983, il sort son célèbre « Succès Fou ».

Sur le plan sentimental, Christophe aura un fils en 1967, Romain, avec la chanteuse Michèle Torr. Il ne le reconnaîtra pas. Quatre ans plus tard, il épouse Véronique avec laquelle il aura une fille, Lucie. Il abordera une seule fois l’histoire de son fils en 2012 dans Brain Magazine : « J’ai un enfant avec Véronique ma femme. Après, avec Michèle Torr, c’est une histoire très, très, très particulière. Une histoire sur laquelle je suis en train de gamberger. En fait, à ce moment, je n’étais pas marié, c’était en 1967. J’ai connu ma femme Véronique en 68, j’ai eu le coup de foudre et je suis resté avec elle pendant vingt-huit ans. J’étais complètement en froid avec Michèle, il y a eu des trucs intimes qui ne regardent qu’elle et moi. Il y avait une espèce de haine ».

Il devait se produire à Paris, au Grand Rex, les 29 et 30 avril 2020.

CIM Internet