Paris Match Belgique

La vidéo de ces Parisiens se déconfinant pour danser ensemble dans la rue fait un gros bad buzz

Paris confinement danse rue

La vidéo publiée par le journaliste Corentin Chrétien Droz a fait un tollé sur les réseaux.

Société

Sur le rythme de « Laissez moi danser » de Dalida, plusieurs Parisiens ont pris l’initiative de s’auto-déconfiner.

 

Alors que les mesures de confinement sont maintenues en France jusqu’au 11 mai prochain, plusieurs habitants du 18ème arrondissement de Paris n’ont pas hésité à sortir de chez eux pour danser ensemble sur une célèbre chanson de Dalida, faisant totalement fi des mesures de distanciation sociale.

Lire aussi > Un jeune Italien de 9 ans profite du confinement pour créer un jeu vidéo

Pas de chance pour eux, la scène a été immortalisée par le journaliste Corentin Chrétien Droz et diffusée ensuite sur Twitter. Comme seul commentaire : « Le 18ème vient officiellement de s’auto-déconfiner (et il aimerait qu’on le laisse danser) ». Une seconde vidéo postée à la suite montre les fonctionnaires de police intervenir pour disperser la foule. Un geste déraisonnable qui a fait réagir nombre d’internautes sur Twitter. Beaucoup ont ainsi jugé de « bobo » cet acte déraisonnable. Le post a quant à lui été retweeté plus de 19 000 fois.

Cette petite fête improvisée a duré très peu de temps. Pourtant, elle a suffi à créer un véritable tollé dans les médias et sur les réseaux. Plusieurs syndicats de police se sont d’ailleurs exprimés sur ce genre d’agissement, rappelant le nombre de morts dues au Covid-19 et répétant inlassablement l’injonction « Restez chez vous ».

Selon Libération, la scène n’a cependant mené à aucune interpellation. Un avertissement a cependant été prononcé à l’encontre du DJ responsable de la musique ce jour-là. Connu sur les réseaux sous le nom Discobalcons, ce dernier avait l’habitude de mettre l’ambiance son quartier tous les samedis soir sans jamais créer de rassemblement, jusqu’à ce week-end. Contacté par CheckNews, le DJ a déclaré : « Nos chères forces de l’ordre sont montées. Ils ont été hyper cool, parce que j’ai répété plusieurs fois que le but ce n’est pas de créer un rassemblement, c’est la première fois qu’il y a autant de monde. Donc voilà, pour Montmartre samedi ça va être fini parce que je suis dépassé ».

CIM Internet