Paris Match Belgique

Eric Zemmour agressé en pleine rue, Emmanuel Macron lui téléphone

Zemmour

Eric Zemmour. | © Belga

Société

Vendredi, Eric Zemmour a été suivi et violemment insulté dans la rue. Selon des informations de Valeurs actuelles, le président Emmanuel Macron a téléphoné au chroniqueur.

 

D’après un article Paris Match France par L.B.

Eric Zemmour a été suivi et violemment insulté dans la rue vendredi pendant qu’il faisait ses courses pendant le confinement. La scène, qui s’est déroulée dans le neuvième arrondissement de Paris, a été filmée puis mise en ligne sur les réseaux sociaux par un homme se faisant appeler « Haram la gratuité ». Ce dernier explique avoir craché sur le chroniqueur.

Lire aussi > Pourquoi Eric Zemmour n’est plus le bienvenu dans ONPC

Selon des informations de Valeurs actuelles, le président de la République a téléphoné à Eric Zemmour pour lui faire part de son soutien. L’appel s’est tenu dans la soirée, aux alentours de 20 heures, soit près de 24 heures après la diffusion, écrit le journal. Emmanuel Macron s’est entretenu environ 45 minutes avec le polémiste.

« Ce n’est pas une question de personnes, c’est une question de principes »

De nombreuses personnalités politiques ont réagi à cette agression. Le président du Sénat Gérard Larcher l’a qualifiée d’« intolérable et injustifiable » : « Il faut que l’auteur de cette agression, qui revendique son geste sur les réseaux sociaux, soit interpellé ».

« Les injures publiques et les menaces d’agressions sexuelles sont injustifiables, qu’elles visent une femme ou un homme, Eric Zemmour ou nos amies, dans la rue ou sur Twitter ! Ce n’est pas une question de personnes, c’est une question de principes », a quant à elle écrit Marlène Schiappa sur Twitter.

Eric Ciotti a envoyé « tout [son] soutien à Eric Zemmour agressé en pleine rue par une racaille qui l’a insulté et lui a craché dessus alors qu’il faisait ses courses ». « Pauvre France. Un pays où un intellectuel et journaliste se fait agresser n’est plus la patrie de Voltaire », a ajouté le député LR.

CIM Internet