Paris Match Belgique

Déconfinement Phase 1 : Ce qui change concrètement dès ce lundi

belgique déconfinement phase 1 A coronavirus masques

Image d'illustration. | © Ole Spata / Dpa.

Société

À partir de ce lundi, c’est une nouvelle vie qui commence pour notre petit royaume. La phase 1 A de notre déconfinement entre en vigueur et sa mesure phare, le port du masque obligatoire dans les transports en commun, est d’ores et déjà d’application. Récap sur toutes ces nouvelles règles qui vont régir le quotidien des Belges.

 

Le masque rendu obligatoire dans les transports publics

Le port d’une protection qui couvre la bouche et le nez est obligatoire dans les transports en commun à partir du 4 mai pour les voyageurs à partir de 12 ans. Par ce terme, il faut entendre le port d’un masque ou de toute autre alternative qui permette de se couvrir la bouche et le nez (comme une écharpe ou un foulard).

Cette obligation s’applique dès l’entrée dans une gare, dans une station de métro ou lorsque l’usager patiente à un arrêt. Les masques doivent aussi être portés dans le cadre du travail si les distances de sécurité ne peuvent pas être respectées.

Lire aussi > Covid-19 : Comment porter et laver (efficacement) votre masque en tissu

Les autorités et les experts en santé publique tiennent à rappeler que le port d’un masque doit être considéré comme un complément aux précautions fondamentales, que sont la limitation des contacts, le respect des distances et les règles d’hygiène en vigueur depuis le début de la crise du Covid-19.

B2B et certains commerces ouverts à nouveau

Est permis le retour du personnel au sein des entreprises « business to business » (à savoir celles qui n’accueillent pas de public), ainsi que la réouverture des merceries et des magasins de tissu (utiles pour la fabrication de masques de protection). Il va falloir attendre une semaine de plus, le 11 mai, pour que les autres entreprises et commerces en fassent de même.

Distribution de protection aux citoyens

Les autorités mettent en place une stratégie pour que chaque citoyen reçoive gratuitement au moins une protection en tissu normé couvrant la bouche et le nez. Le fédéral souhaite également distribuer 2 filtres par personne à intégrer dans les masques déjà acquis ou confectionnés. Certaines communes ont déjà pris les devants mais on est encore loin d’une distribution automatisée.

Plus de souplesse pour le sport en extérieur

La règle générale reste la même : les citoyens doivent rester chez eux, sauf exception (trajet du travail, déplacement pour les courses, rendez-vous médical).

L’activité physique en extérieur est permise avec 2 personnes maximum (en plus de celles qui vivent sous le même toit) en respectant les mesures de distanciation.

Une série de sports pourront être pratiqués s’ils se font à l’air libre et sans contact. Exemples : le tennis, l’athlétisme, la pêche, le kayak, le golf, etc. Pour l’ensemble de ces sports pratiqués à l’extérieur, s’ils nécessitent une infrastructure, l’accès aux douches communes, aux vestiaires ou encore aux cafétarias reste interdit.

Lire aussi > Coronavirus : Quelques astuces pour ne plus toucher son visage lors de ses déplacements

Les principales mesures qui restent en vigueur

  • La limitation autant que possible des contacts et réduire au maximum le nombre de personnes différentes que vous côtoyez.
  • Le respect des distances de sécurité lors des rencontres avec d’autres personnes.
  • Poursuivre les bons réflexes (se laver les mains, éternuer dans son coude, mouchoirs jetables…)
  • Contacter son médecin sans attendre lorsque l’on présente des symptômes.
CIM Internet