Paris Match Belgique

Où trouver les producteurs locaux en Wallonie ?

producteurs locaux

Les commerces pourront rouvrir dès le 11 mai prochain. | © Mike Petrucci/Unsplash

Société

Privilégier le circuit court permet de soutenir nos commerçants tout en réduisant notre impact sur l’environnement.

 

Le 11 mai prochain, tous les commerces pourront rouvrir leurs portes, comme le prévoit le conseil national de sécurité dans sa phase 1B du déconfinement. Ce lundi 4 mai, c’était les services de professionnels à professionnels qui pouvaient à nouveau opérer. Mais depuis le tout début du confinement, les magasins essentiels vendant de la nourriture n’ont jamais fermé leurs portes. Pour les encourager au-delà de la crise sanitaire et ne pas les oublier lorsque nous reviendrons « à la normale », il existe plusieurs sites qui recensent nos producteurs locaux. Pour trouver des produits de saison à deux pas de chez nous. Un win-win pour notre économie et notre environnement.

Lire aussi > Déconfinement : Pourquoi repenser la mobilité est devenu indispensable

Lorsque les trajets ont été limités au strict nécessaire et dans un rayon proche de notre habitation, il a bien fallu repenser nos habitudes pour faire nos courses. Soudain, les consciences s’éveillaient aux merveilles que l’on peut trouver en bas de chez soi. Du petit libraire au vendeur de légumes en passant par le fleuriste, installé à côté de ce troquet qui propose des brunchs le dimanche matin mais dont le volet est fermé depuis presque deux mois.

Alors que la deuxième partie de la première phase du déconfinement a été annoncée en conférence de presse du conseil national de sécurité ce mercredi après-midi, les changements qui s’opèrent désormais dans nos vies laissent entrevoir une esquisse de retour à la vie normale. Pourtant, beaucoup espèrent que cette crise sanitaire aura permis d’ouvrir les yeux sur ce qui fait tourner un pays et sur les habitudes nocives pour notre société et pour la planète que nous avions adoptées. Faire trimer des livreurs sous-payés et parfois exploités, commander des masques qui n’arriveront jamais de contrées lointaines ou acheter notre lait à une multinationale étrangère ne sont que quelques exemples d’un monde qui se serait un peu laissé emporter. Le 18 mars, on redécouvrait avec enthousiasme ce producteur local qui vend des légumes juste à côté de chez nous et dont la petite épicerie adossée à son champ disposait encore de farine. Le circuit court avait la cote comme jamais. Au sortir de la pandémie, les familles belges qui sont derrière nos artisans, nos artistes, nos agriculteurs, nos travailleurs auront toujours autant besoin de soutien.

Une carte interactive

Dans la province de Hainaut, cela fait déjà plusieurs années que le portail web hainaut-terredegouts.be recense un millier de producteurs locaux du secteur agroalimentaire hennuyer. Plus de 3 800 produits y sont proposés. Une carte spécial « covid-19 » a été créée pour y répertorier les producteurs qui proposent un point de vente dans leur exploitation ou dans un point de dépôt, ou encore la livraison à domicile.

De manière un peu plus globale et couvrant un territoire plus étendu, le site internet Localife.be situe sur la carte non seulement les magasins mais également les artisans ou les artistes. Tandis que le site internet Cbon-cwallon.be dresse la liste des magasins d’alimentation locaux en fonction des denrées vendues. Un peu comme ce que fait également le site mangez-local.be sur lequel notre recherche peut être affinée en fonction du lieu ou des envies. Et pour un peu plus de clarté, le site d’info Vivre ici propose aussi sa propre carte interactive englobant toute la Wallonie.

CIM Internet