Paris Match Belgique

Dans quatre milliards d’années, la Voie lactée entrera en collision avec une galaxie voisine

Dans quatre milliards d’années, la Voie lactée entrera en collision avec une galaxie voisine

Vision d'une branche de la Voie lactée depuis la Terre. | © Unsplash / Denis Degioanni

Société

La Voie lactée et Andromède se rapprochent à une vitesse d’environ 300 kilomètres par seconde.

 

C’est un spectacle grandiose que nous ne pourrons malheureusement pas admirer. Dans plusieurs milliards d’années, notre galaxie entrera en collision avec une autre grande spirale voisine, celle d’Andromède, nous apprend National Geographic. Pas de grosse explosion en vue, mais une fusion des deux galaxies en une seule. Notre soleil et le système solaire survivront à cette fusion géante.

Pour le moment, cette fusion n’est pas près d’arriver, Andromède se trouvant à 2,5 millions d’années lumières. Cependant, attirées par la gravité, les deux galaxies se rapprochent à une vitesse d’environ 300 kilomètres par seconde. Une allure rapide, mais qui laisse encore du temps avant une véritable rencontre. Pour quelles se rencontrent, il faudra donc attendre encore 4 milliards d’années.

Dans quatre milliards d’années, la Voie lactée entrera en collision avec une galaxie voisine
Illustrations de la rencontre entre la Voie lactée et Andromède, depuis la Terre. Entre aujourd’hui (en haut à gauche), et dans 7 milliards d’années (en bas à droite). © DAVID A. AGUILAR, CFA

National Geographic explique qu’elles rentreront en collision frontale dans un premier temps, « avant de se traverser mutuellement ». Les galaxies vont se rapprocher et s’éloigner pendant des millions d’années. C’est uniquement au bout d’un milliard d’années que les deux galaxies fusionneront réellement, mélangeant leurs étoiles et redessinant par la même occasion les constellations. « Milkomeda » – mélange de « Milky way » (Voie lactée) et d' »Andromeda » (Andromède) – aura une forme elliptique, et certainement une couleur rouge. Cette fusion sera si grande qu’elle aspirera probablement la petite galaxie voisine du Triangle.

La Terre et le Soleil seront toujours là

Pendant plusieurs dizaines d’années, les scientifiques n’arrivaient pas à savoir si cette rencontre serait en collision frontale, ou si les deux galaxies allaient simplement glisser le long l’une de l’autre. En 2012, une équipe d’astronomes a conclu que la collision frontale serait inévitable. Mais attention, pas de scénario catastrophe pour autant. La fusion de galaxies n’est pas inhabituelle, et les étoiles auront peu de chances de rentrer en collision.

Lire aussi > Découverte d’une planète de la taille de la Terre dans une « zone habitable »

Aucun risque pour les potentiels êtres vivants donc, affirment les astronomes. « Les étoiles sont si éloignées les unes des autres, par rapport à leur taille, que très peu d’entre elles, pour ne pas dire aucune, rentreront en collision. Les formes de vie potentielles sur les astres de ce futur très lointain ne devraient pas être en danger, mais auront la chance d’assister à un incroyable spectacle de lumières long de plusieurs milliards d’années », confirme un astrophysicien américain, Neil DeGrasse Tyson. Le système solaire survivra donc probablement à cette nouvelle super galaxie.

CIM Internet