Paris Match Belgique

Kots étudiants : Un bail spécifique pour quitter son logement plus facilement

Un bail spécifique qui pourrait impacter grandement le marché immobilier dans des villes comme Louvain-la-Neuve. | © ©BELGA ERIC LALMAND

Société

Bientôt, abandonner ses études ou se voir refuser son inscription facilitera la clôture d’un bail pour les étudiants belges.

Le ministre wallon du Logement, Pierre-Yves Dermagne, compte introduire dès la rentrée prochaine un bail spécifique pour les étudiants, annonce-t-il dans une interview accordée à La Dernière Heure jeudi.

Évoquant la grande réforme du code wallon du logement en cours, le ministre annonce « la création d’un bail spécifique pour les étudiants ». « Le dispositif est souple et tient compte du rythme de la vie estudiantine », explique-t-il, évoquant l’absence de règles spécifiques actuellement pour le bail étudiant et un rapport de forces déséquilibré entre l’étudiant et le propriétaire de kot.

Les nouvelles règles seront automatiquement applicables dès lors que le logement est loué par un étudiant, avec une durée de bail égale ou inférieure à un an, à négocier entre propriétaires et locataires. Elles facilitent la sortie du bien sortie locative anticipée sans motif. Soit l’étudiant met fin au bail sans motif et doit payer trois mois de loyer au propriétaire, avec un préavis de deux mois. Soit l’étudiant ne doit payer aucune indemnité mais doit prouver qu’il abandonne ses études ou que son inscription lui a été refusée.

Avec Belga

Mots-clés:
étudiants kot bail
CIM Internet