Paris Match Belgique

L’apparition de Claude dans l’émission « Quotidien » casse Internet

Claude Quotidien

Capture d'écran de l'émission "Quotidien" du 8 juin 2020. | © TF1.

Société

Claude, ce héros.

Claude, l’aventurier qui a fait l’unanimité durant la dernière saison de Koh-Lanta qui vient de s’achever ce vendredi 5 juin 2020, était l’invité de la seconde partie de l’émission Quotidien hier. L’occasion pour les fans d’en découvrir encore plus sur la personnalité du personnage emblématique, aux 3 participations et 17 victoires. TF1 a d’ailleurs enregistré un record d’audience pour l’émission de 2,5 millions de téléspectateurs.

Lire aussi > Koh-Lanta : Claude réagit aux cagnottes folles lancées pour lui, et prouve (encore) toute sa classe

Aux alentours de 19h45 hier, les fans étaient scotchés sur leurs écrans pour ne pas perdre une miette de l’interview de la gagnante Naoil et de Claude leur héros. Ce dernier s’est confié sur sa chute lors des poteaux, sur son succès foudroyant (dont les nombreuses demandes en mariage), mais aussi sur la façon dont il a appris la grossesse de sa femme par la production. Claude était d’ailleurs à l’antenne le même soir dans l’émission Quotidien et sur À prendre ou à laisser, désormais animée par Cyril Hanouna. Les deux émissions étaient comme par hasard au sommet des tendances Twitter ce soir-là. Un hasard ? Personne n’y croit. Et ce ne sont pas les milliers de commentaires sur Twitter qui nous diront le contraire. Les fans se sont tout simplement lâchés sur l’apparition de celui qu’on surnomme désormais « King Claudius ».

Lire aussi > Koh Lanta : La France pleure la chute du roi Claude, et Twitter ne s’en remet pas

Alors que nombre d’entre eux ont jubilé devant l’absence d’Inès, pourtant deuxième finaliste de l’émission, d’autres ont exprimé leur impatience sur les réseaux alors que Claude n’arrivait qu’en deuxième partie. Le choix stratège de Naoil a également été mis en exergue dans les commentaires. Twitter était en tout cas en ébullition, et ça ne semble pas encore prêt de s’arrêter…

CIM Internet