Paris Match Belgique

Face au rebond des contaminations, le Texas suspend son déconfinement

Face au rebond des contaminations, le Texas suspend son déconfinement

"À moins que vous ayez besoin de sortir, l'endroit le plus sûr est votre domicile." | © EFE / Gerardo Mora

Société

Le gouverneur républicain du Texas a annoncé une suspension du déconfinement dans l’État, où un rebond des contaminations a été constaté ces derniers jours.

D’après un article Paris Match France de Kahina Sekkai

Depuis des semaines, le Texas se déconfinait peu à peu. Le processus a été mis en suspens ce jeudi par le gouverneur républicain de l’État, Greg Abbott, face à un important rebond des contaminations ces derniers jours : « Cette pause temporaire va aider notre État à contenir la propagation jusqu’à ce que nous puissions entrer dans la nouvelle phase de réouverture pour les commerces », a-t-il déclaré, appelant ses concitoyens à porter un masque dans les lieux publics et à respecter les consignes de distanciation physique. « La dernière chose que nous voulons est de revenir en arrière et de fermer des commerces », a-t-il ajouté, précisant que les entreprises qui avaient déjà rouvert leurs portes ne fermeraient pas. Comme le rappelle CNBC, « restaurants, salles de sport, petits commerçants, bars » ont rouvert dès le mois dernier, avec des capacités d’accueil réduites.

Lire aussi > Donald Trump a demandé de « ralentir » les dépistages pour réduire le nombre de cas aux États-Unis

Les hôpitaux de quatre comtés texans ont reçu l’ordre de décaler toute opération chirurgicale non urgente afin de préserver les lits et matériels aux éventuels cas de Covid-19 qui nécessiteraient une hospitalisation. « Ces comtés ont vu une augmentation majeure d’hospitalisations causées par le Covid-19 et la décision d’aujourd’hui est une étape de précaution pour nous assurer que les hôpitaux de ces comtés pourront avoir assez de lits pour traiter les patients atteints de Covid-19 », a écrit le gouverneur dans son décret paru jeudi.

« L’endroit le plus sûr est votre domicile »

Dans une interview accordée mercredi à la chaîne locale KBTX-TV, Greg Abbott avait mis en garde : « Il reste encore beaucoup de gens au Texas qui pensent que la propagation du Covid-19 n’est pas vraiment un défi. Sachez-le, et c’est pour aujourd’hui, le Texas compte un record depuis le début du nombre de cas par jour, à plus de 5 000. Le taux d’hospitalisation est à un niveau jamais atteint. Le coronavirus est sérieux. Il se propage dans le comté de Brazos, à travers tout l’État du Texas, et c’est exactement pour cela que nous agissons. » « D’abord, nous voudrions nous assurer que tout le monde applique les consignes du port du masque, du nettoyage des mains, du respect des distances, mais surtout, car la propagation est si élevée en ce moment, il n’y a pas de raison pour être obligé de sortir de chez vous. À moins que vous ayez besoin de sortir, l’endroit le plus sûr est votre domicile. »

Un discours qui risque de déplaire à Donald Trump. Le président américain, qui n’a cessé de minimiser la gravité du coronavirus, parlant davantage des conséquences économiques que des plus de 122 000 morts recensés aux États-Unis, n’apprécie pas que le nombre de contaminations augmente toujours dans plusieurs États. Il n’a de cesse de rappeler que ces augmentations sont une des conséquences de la politique de dépistage massif mise en place à travers le pays. « Le nombre de cas de VirusChinois augmente, à cause des SUPER TESTS, alors que le nombre de morts (le taux de mortalité), chute beaucoup. Les Fake News n’aiment pas vous dire ça ! », a-t-il encore tweeté ce jeudi, alors que son administration cessera de financer 13 centres de dépistage dès le 30 juin, confiant aux autorités locales les opérations de dépistage.

CIM Internet