Paris Match Belgique

Un célèbre youtubeur au coeur de la tourmente après une blague pédophile sur la fille de Will Smith

Willow Will Smith

Willow Smith et son père Will Smith le 5 juillet 2016 à Paris. | © François Guillot / AFP.

Société

Un célèbre influenceur américain fait actuellement l’objet d’un gros bad buzz pour ses vidéos passées.

 

Shane Dawson est un youtubeur américain connu pour ses vidéos humoristiques et ses parodies de chansons et de séries. À 31 ans, il comptabilise près de 22,6 millions d’abonnés sur sa chaîne Youtube. Pourtant, l’influenceur est en train de faire face à un véritable bad buzz sur les réseaux sociaux. En cause ? Une ancienne vidéo de l’humoriste en train de simuler une masturbation devant un poster de la fille de Will Smith, Willow, alors qu’elle n’avait que 11 ans qui vient de refaire surface. L’extrait a fait le tour des réseaux sociaux, provoquant les réactions du frère et de la mère de la jeune femme aujourd’hui âgée de 19 ans. « SHANE DAWSON TU ME DÉGOUTE. TU SEXUALISES UNE FILLETTE DE 11 ANS QUI S’AVÈRE ÊTRE MA SOEUR », a tweeté ce samedi 27 juin Jaden Smith. « À Shane Dawson… J’en ai assez des excuses », s’est quant à elle contentée d’écrire Jada Pinkett Smith.

Lire aussi > Sur Twitter, des « pédophiles revendiqués » se regroupent sous le hashtag #MAP

L’extrait n’est pas le seul à avoir refait surface. De nombreuses séquences ont été retrouvées et publiées par les internautes pour dénoncer les actions jugées « pédophiles » et « racistes » du youtubeur âgé aujourd’hui de 31 ans. Ce mouvement fait suite à une vidéo postée un jour plus tôt par Shane Dawson et intitulée « Taking Accountability », dans laquelle il s’excuse publiquement d’avoir fait appel à des stéréotypes raciaux et des blagues sur la pédophilie dans ses sketchs passés. Le youtubeur a notamment déclaré qu’« il ne parlerait jamais d’un enfant de manière inappropriée » ou encore qu’« il était prêt à tout perdre pour ses erreurs passées ». En attendant, plusieurs milliers de fans se sont désabonnés de sa chaîne Youtube.

CIM Internet