Paris Match Belgique

Qui est Karyna Shuliak, la dernière petite-amie de Jeffrey Epstein ? [PHOTOS]

Jeffrey Epstein

Leur relation aurait débuté en 2010 et aurait duré près d'une décennie. | © Stéphanie Keith / Getty Images North America / AFP.

Société

Elle était surnommée « l’inspecteur » à cause de sa jalousie et des fouilles qu’elle réalisait dans ses contacts.

 

S’il est désormais de notoriété publique que Ghislaine Maxwell a entretenu une relation de longue date avec Jeffrey Epstein, les autres relations sentimentales du milliardaire accusé d’agressions sexuelles sur mineures sont jusqu’ici restées dans l’ombre. Jusqu’à l’apparition d’un prénom, Karyna Shuliak, en mars dernier. Cette jeune Biélorusse étudiante en dentisterie et âgée aujourd’hui de 30 ans aurait entretenu une relation de près d’une décennie avec Epstein.

Lire aussi > Affaire Epstein : Cette mesure drastique prise pour éviter que Ghislaine Maxwell ne soit assassinée en prison

Leur relation aurait débuté en 2010 lors de sa sortie de prison – où il n’a purgé que 18 mois, pour un seul chef d’accusation de proxénétisme sur une jeune fille de moins de 18 ans, ce qui avait suscité l’indignation – et aurait continué jusqu’à la mort du pédophile. Karyna Shuliak serait d’ailleurs l’une des dernières personnes à avoir parlé à Epstein avant sa mort, le 10 août 2019. Cette dernière lui aurait téléphoné la veille alors qu’il était détenu au centre de détention fédéral à New York, selon le DailyMail« Personne n’est resté avec lui, sauf Karyna qui était là jusqu’au dernier moment », aurait déclaré une source au journal britannique.

Lire aussi > Affaire Epstein : Le prince Andrew plus angoissé que jamais après l’arrestation de Ghislaine Maxwell

L’ex-homme d’affaire aurait aidé à payer les soins médicaux de sa mère et acheté une maison en Biélorussie à ses parents. Il aurait également financé ses frais de scolarité à l’université de Columbia. La jeune-femme à l’époque âgée d’une vingtaine d’années était surnommée « l’inspecteur », en raison de sa jalousie et de son obsession à fouiller dans tous les contacts de la vie d’Epstein. Cette fascination laisse d’ailleurs à penser que la jeune fille en saurait beaucoup sur les secrets du milliardaire et de son entourage. Shuliak est restée aux États-Unis depuis la mort d’Epstein, mais n’a jamais été inquiétée par le FBI contrairement à Ghislaine Maxwell, proxénète présumée qui attend désormais son procès pour des accusations de pédophilie.

Shuliak possèderait la citoyenneté américaine, ou du moins une carte verte, en raison d’un prétendu faux mariage en 2013 avec Jennifer Kalin, une associée de longue date d’Epstein. Ce mariage intégrerait le dispositif de nombreux « mariages fictifs » utilisé par Epstein pour légaliser le séjour des jeunes femmes qu’il faisait entrer aux États-Unis. Shuliak aurait mis fin à son union avec Jennifer Kalin en 2019.

Lire aussi > Netflix : La question que tout le monde se pose après avoir vu le fameux documentaire sur Jeffrey Epstein

Aujourd’hui, selon la même source, la jeune femme serait « dépressive » et « inquiète ». Sa relation proch avec Jeffrey Epstein l’aurait totalement isolée. Elle vivrait actuellement dans un appartement de New-York payé par les soins du milliardaire.

CIM Internet