Paris Match Belgique

Que pouvez-vous faire concrètement ce 21 juillet ?

Une image que l'on ne verra malheureusement pas dans la capitale au soir du 21 juillet... | © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Société

Elle aura un goût spécial notre fête nationale ce 21 juillet 2020. Rien à voir avec les années précédentes et une certaine liesse populaire. Voyons ce qui sera permis et ce qui est surtout prévu.

 

Avec un pays sur ses gardes quand à une seconde vague possible du Covid-19 et des appels de plus en plus nourris à la prudence générale, il est clair que mardi prochain ne sera pas un jour de fête habituel…

Il y aura bien une cérémonie qui se tiendra sur la place des Palais à Bruxelles mais, crise sanitaire oblige, sans aucune parade militaire si ce ne sont dix véhicules historiques de la Seconde Guerre. La cérémonie rendra hommage aux « héros » de la crise du Covid-19 et portera aussi sur le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Des festivités qui débuteront à 14h00 avec l’arrivée du roi Philippe. Il sera accompagné de la reine Mathilde, la princesse Élisabeth, le prince Gabriel, le prince Emmanuel, la princesse Éléonore, la princesse Astrid, le prince Lorenz et le prince Laurent. Cinq F-16 survoleront la place des Palais avec des fumigènes tricolores et un hélicoptère militaire survolera également la cérémonie avec le drapeau belge. Le souverain prononcera un discours.

Il faut, par contre, oublier les activités dans le parc de Bruxelles, le feu d’artifice ou encore le fameux bal populaire sur la place du Jeu de Balles. Compte tenu des mesures sanitaires en vigueur, il est impossible d’organiser ces festivités, qui réunissent chaque année des dizaines de milliers de personnes dans la capitale. Ce 20 juillet 2020, le bal national n’aura pas lieu. Pas sous sa forme habituelle mais une version télévisée, sur Bruzz et Bx1, sera organisée.

Vous pourrez aussi partir à la recherche des quatre graffitis géants initiés par le Palais royal et Bozar. Il s’agit d’un projet participatif en vue du 21 juillet, pour que des graffitis égaient les rues de Bruxelles, Charleroi, Anvers et l’aéroport de Zaventem. A Bruxelles, Dema One, graffiteur calligraphe va emballer la façade du Palais des Beaux-ArtsA Anvers, le graffeur Zenith, mieux connu sous le nom de… Matthias Schoenaerts va s’attaquer à la façade d’un bâtiment provincial. A l’aéroport de Zaventem, Rinus Van de Velde posera une œuvre de trois mètres sur trois dans le hall des arrivées. Enfin, sur la Tour des Finances de Charleroi, El Nino 76, bombeur belge prépare une intervention encore top secrète.

Lire aussi > Covid-19 : On fait le point sur les destinations où il est possible de partir en vacances cet été [CARTE]

Plus inventifs localement

Dans les diverses provinces du pays, bon nombre de riches programmes ont été annulés tout simplement. C’est le cas, entre autres, à Malmédy, à Mouscron… À Ciney, une E-Fiesta est organisée le 20 juillet à l’occasion de la Fête Nationale. Cinq DJ locaux animeront une soirée diffusée en direct sur la page FB de la ville. Même topo aux Francofolies de Spa qui feront revivre les meilleurs lives du festival sur internet. A Mons, une simple cérémonie de 45 minutes se déroulera le mardi 21 juillet 2020, à 10h15, au square Saint-Germain pour l’hommage aux Volontaires montois de la révolution de 1830. Des mesures spécifiques de distanciations sociales seront prévues.

Les Belges à gauche, à droite ?

©BELGA PHOTO THIERRY ROGE

Bon nombre de nos compatriotes, s’ils ne sont pas encore en vacances, vont probablement faire le pont lundi 20 juillet et s’octroyer quatre jours de repos. Et se diriger massivement vers la côte belge ou les Ardennes  ? C’est probable.

A ce sujet, le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, a conseillé à ses compatriotes de rester un maximum chez eux pour une fois… “Le taux de reproduction est passé au-dessus de 1 et cela nous inquiète tous. Je suis de tout cœur avec les stations surpeuplées de la côte belge, avec les lieux publics où trop de gens ne respectent pas les règles”, a déclaré De Crem sur VTM Nieuws.  Les bourgmestres ont également le pouvoir d’intervenir lorsque la foule sera trop importante et que la distanciation sociale plus possible. Les policiers pourraient donner des amendes… Sinon, bonne fête nationale !

 

CIM Internet