Paris Match Belgique

La marque Hasbro retire des ventes une poupée accusée de faire l’apologie de la pédocriminalité

jouet Hasbro poupée scandale

Une pétition lancée sur internet a rassemblé plus de 462 000 signatures en cinq jours. | © Unsplash.

Société

La poupée en question dispose d’un bouton au niveau de l’entrejambe. Les parents se sont insurgés sur les réseaux sociaux.

 

Poppy est une petite poupée issue du film d’animation Les Trolls. Elle a avec les cheveux roses, de grands yeux violets, un serre-tête bleu ainsi qu’une une robe bleue. Poppy est talentueuse, elle joue aussi de la guitare. Un bouton est situé sur le haut de son corps, quand l’enfant appuie dessus, on peut entendre Poppy jouer de la musique et chanter.

Sur le papier, elle est une poupée comme une autre. Aucun problème à l’horizon. Mais en regardant de plus près, on distingue un autre bouton situé à l’entrejambe. Cette fois-ci, ce n’est pas de la musique que l’on entend si on actionne le bouton, mais des cris de joie et des soupirs embarrassants…

Le détail a été révélé sur les réseaux sociaux par une maman, choquée par sa découverte. D’autres parents se sont indigné par la suite.

Lire aussi > Mattel lance une poupée non-genrée aux États-Unis

Suite à ce scandale, une pétition a été lancée il y a cinq jours par une certaine Jessica McManis sur le site change.org pour retirer la poupée au bouton mal placé des ventes. Elle a déjà récolté plus de 462 000 signatures. Dans la description, on peut lire : « Ce jouet n’est pas fait pour les enfants. Que vont-ils en penser, alors qu’ils sont innocents ? C’est amusant quand quelqu’un vous touche une partie intime ? L’atteinte à la pudeur et la pédophilie sont donc acceptés ? Ce n’est pas accepté ! Ce n’est pas drôle ! C’est dommageable et cela peut avoir des effets à long terme sur la santé physique et mentale de nos enfants ».

La marque Hasbro, distributeur de la poupée Poppy, a réagi et décidé de passer à l’acte en retirant le jouet de la vente. L’enseigne a précisé que le bouton en question était en fait un capteur qui s’active au moment où l’enfant pose le jouet sur une chaise ou par terre.

CIM Internet