Paris Match Belgique

Enquête sur Experimentboy : « Un youtubeur peut abuser de sa notoriété »

Enquête sur Experimentboy : "Un youtubeur peut abuser de sa notoriété"

Certaines des victimes présumées d'Experimentboy avaient moins de 11 ans au moment des faits. | © Belga Image / Thomas Eisenhuth

Société

Un article publié le 19 août par Numerama relève que le youtubeur Baptiste Mortier-Dumont, plus connu sous le nom d’Experimentboy, aurait entretenu des relations avec des garçons de moins de 15 ans au moment des faits. La journaliste Marie Turcan nous a confié les dessous d’une enquête inédite.

 

D’après un article de Paris Match France de Clara De Beaujon

Mercredi 19 août, le média Numerama publiait une enquête sur Baptiste Mortier-Dumont, alias Experimentboy. Une dizaine de garçons mineurs au moment des faits racontent comment le youtubeur a profité de sa notoriété pour leur demander des photos et des vidéos à caractère pornographique entre 2013 et 2019. Plusieurs plaintes ont été déposées et le parquet de Lyon a ouvert une enquête pour corruption de mineurs.

La journaliste Marie Turcan a enquêté pendant deux mois, notamment à partir du hashtag #Balancetonyoutubeur né en 2018 et de plus en plus utilisé comme un signal d’alerte. Elle a recueilli les histoires de jeunes garçons qui expliquent avoir été sous l’emprise de Baptiste Mortier-Dumont. Le youtubeur spécialisé dans les expériences scientifiques aux 1,15 millions d’abonnés nie en bloc, via son avocat, les accusations portées contre lui. Marie Turcan raconte à Paris Match les coulisses de cette enquête et le mécanismes de domination qu’elle met en lumière.

Paris Match. Le hashtag #BalanceTonYoutubeur a révélé de nombreux témoignages sur des youtubeurs qui auraient utilisé leur position pour obtenir des faveurs de jeunes fans. C’était le point de départ de votre travail d’enquête ?
Marie Turcan. Au moment de #Balancetonyoutubeur, il y avait pléthore de témoignages sur les réseaux sociaux. Ils ne suffisent pas mais permettent pour nous de détecter les signaux faibles. À nous ensuite, à travers un travail de vérification et d’enquête, d’amplifier les voix de ces internautes vulnérables et courageux.

Comment avez-vous identifié le cas d’ExperimentBoy ?
Nous avons reçu de nombreux témoignages sur différents youtubeurs mais dans le cas d’Experimentboy, le nombre de victimes est impressionnant. Certains sont venus nous parler directement et j’ai retrouvé d’autres jeunes par différentes méthodes, dont des recherches sur les réseaux sociaux. 70 % des personnes contactées nous décrivaient la même chose à des degrés plus ou moins graves. À ce moment-là, on s’aperçoit que c’est un problème récurrent.

Peut-on parler chez les youtubeurs de système qui pousse vers des dérives plus ou moins criminelles ? 

L’enquête sur Experimentboy ne peut pas démontrer un système puisqu’elle ne concerne que Baptiste Mortier-Dumont. Pour autant, elle montre comment un youtubeur peut abuser de sa notoriété pour demander des choses aux fans, ou se rapprocher d’eux de manière malsaine. Ensuite, elle révèle un modus operandi avec des actes de rapprochement qui franchissent la limite avec les fans. Notre enquête ne suffit pas à prouver une dérive systémique mais c’est une bonne porte d’entrée pour une prise de conscience collective et pour que la société se saisisse de l’ampleur du problème.

Quelques commentaires mettent en doute la véracité des captures d’écran, alors que votre enquête attache une grande importance à prouver chaque information. Comment réagissez-vous face à cette défiance ?
Une capture d’écran vient en bonus, c’est une illustration, mais mon article tient sans. Ce sont tous les témoignages, vérifiés et qui disent tous la même chose, qui apportent la vérité. Pour une capture d’écran par exemple, on demande à nos sources plusieurs captures différentes venant de plusieurs supports. En travaillant beaucoup sur quelqu’un, on se met aussi à reconnaître sa façon de s’exprimer. Certaines victimes nous ont donné des détails trop précis et trop similaires pour qu’ils soient inventés.

CIM Internet